7 choses à savoir sur le Mexique

Avec son grand marché intérieur, sa proximité géographie avec les Etats-Unis, ou encore son importante base industrielle, le Mexique offre de nombreuses opportunités pour les entreprises françaises. Focus sur un géant américain. 

1- Croissance

Quinzième économie mondiale, membre du G20 et de l’OCDE, le Mexique est la deuxième puissance économique en Amérique latine. Cependant, la croissance mexicaine devrait un peu ralentir en 2018 (prévision : 1,9 % de croissance en 2018).

2- Démographie

Avec ses 128 millions habitants, la population mexicaine à une moyenne d’âge de 26 ans.

3- Economie : une forte dépendance à l’économie américaine

Si la proximité géographique avec les Etats-Unis est un atout pour l’économie mexicaine, la croissance du pays est fortement dépendante du marché américain. Les Etats-Unis sont de loin la première destination des exportations (80 % du total) et premier fournisseur (près de 50 %), la première source de revenus touristiques et de remises des travailleurs émigrés, ainsi que le premier investisseur étranger.
L’industrie mexicaine pèse près de 23 % du PIB (2016), dont près des ¾ pour l’industrie manufacturière. Elle est notamment spécialisée sur l’activité de l’assemblage d’éléments importés pour la plupart des Etats-Unis.

4- Commerce extérieur

Stabilité
Les exportations mexicaines sont fortement orientées vers les Etats Unis qui en absorbent plus de 80 %. Elles sont majoritairement composées de biens manufacturiers (deux tiers environ), de pétrole (près de 10 %).
Près de la moitié des exportations manufacturées est fabriquée dans les maquiladoras, usines implantées dans des zones franches situées près de la frontière américaine. Les exportations manufacturières sont dominées par l’automobile (22 % du total des exportations) suivi par les machines et équipements électroniques (20 %) et mécaniques (16 %).

5- Monnaie

La monnaie locale est le Peso mexicain. Assez volatile en 2018 on note que le Mexique bénéficie d’un régime de change flottant. La banque centrale (Banco de Mexico) n’intervient que ponctuellement sur le marché des changes pour empêcher une trop forte volatilité de la parité peso/dollar. Le peso mexicain dispose d’une convertibilité complète et de l’absence de contrôle des capitaux.

6- Climat d’affaires

Le Mexique dispose d’un cadre juridique favorable à l’investissement (protection assurée par la loi), ainsi qu’une trentaine d’accords de promotion et de réciprocité des investissements. Le Mexique fait ainsi partie du premier quart des pays les mieux notés par le classement Doing Business de la Banque Mondiale. Il est d’ailleurs parmi les pays les mieux notés de la région par les agences de notation.

7- Gouvernance

Si les indicateurs de gouvernance restent cependant assez médiocres (131e position sur 214 pays), l’adoption de la loi anti-corruption en 2016 constitue cependant une étape importante dans la lutte contre la corruption dans le pays. Elle accroît les obligations d’information des fonctionnaires, augmente les sanctions et les moyens pour mener les investigations en créant des cours fédérales autonomes pouvant ainsi contribuer à réduire les abus et la corruption.

Entrepreneurs, avec Bpifrance, l’international n’est pas un risque mais une opportunité. N’ayez pas peur, prenez-y plaisir, et… allez-vous faire voir ailleurs ! #EXPORTetvous

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil


Une erreur est survenue sur la page.


Cliquez ici pour retourner à la page d'accueil

Il y sera !! Et vous ? Ne manquez pas l'événement entrepreneurial de l'année, la 4ème édition de @Bpifrance… https://t.co/oLka2dxPxD

À LIRE ÉGALEMENT

Pour aller encore plus loin.