La PME lorraine exporte ses simulateurs pour l’apprentissage de la conduite d’engins sur les cinq continents, réalisant la moitié de son chiffre d'affaires à l’étranger.

L’histoire remonte à il y a vingt ans, lorsqu’un accident grave de chantier en Lorraine a incité un certain nombre de sociétés dans la région à réfléchir à des méthodes pédagogiques susceptibles d’améliorer la formation des conducteurs de grues. C’est dans ce contexte qu’a vu le jour le groupe AFCE, assorti de centres de formation et de certification à la conduite d’engins. « Puis, en 2007, un autre incident, concernant un formateur, a poussé l’entreprise vers la création de simulateurs pédagogiques : une décision qui a donné naissance à Acreos », raconte Eric Pierson, président d’Acreos et d’AFCE Formation.

Acreos, ambassadrice de La French Fab

Acreos conçoit et fabrique des plateformes de simulation innovantes destinées à l’apprentissage de la conduite d’engins, tandis que l’autre entité du groupe, AFCE Formation, dispense les formations dans des centres spécialisés. Fruit de plusieurs années de recherche et de développement, les premiers simulateurs pédagogiques lancés par Acreos étaient centrés sur la conduite d’engins dans le BTP. Ses solutions n’ont toutefois pas tardé à séduire d'autres secteurs d’activités, comme les mines, les activités portuaires, le bois, les domaines agricole et forestier.

50 % du chiffre d’affaires réalisé à l’international

Seul acteur en France dans son domaine, la PME, basée à Morhange, en Moselle, s'est déployée à travers le monde. En Colombie, où la société possède une filiale, au Pérou, en Argentine, au Canada, aux Etats-Unis, en Australie, en Nouvelle Calédonie, aux Philippines, en Indonésie, en Thaïlande, en Zambie, en Algérie, au Maroc, en Mauritanie, au Sénégal, en Côte d’Ivoire, en Guinée, en Italie, en Espagne, au Portugal, en Allemagne, au Luxembourg… à ce jour, cette entreprise labellisée French Tech et portant l'étendard de La French Fab vend ses équipements dans 35 pays. Au point de réaliser 50 % de son chiffre d’affaires (3,56 millions d’euros en 2016) à l’international. Si, sur les marchés hors Hexagone, la société s’appuie sur des revendeurs, elle veut désormais avoir ses propres commerciaux. « Nous sommes en passe d’étoffer notre équipe commerciale pour faire de la vente directe, même à l’échelle de la planète », indique Eric Pierson.

De nouveaux marchés en vue

Le champ des possibles est vaste pour cette PME de 33 salariés qui continue d’investir dans la R&D pour renforcer notamment l’intelligence artificielle de ses 700 machines installées à travers la planète. « Nous sommes en train de leur apprendre à communiquer ensemble au niveau mondial », explique le dirigeant. Par ailleurs, les domaines dans lesquels sont utilisées ces solutions ne cessent de s’étendre. « On commence à découvrir le potentiel très large de la simulation, du virtuel et du numérique dans les activités où cette technologie n’avait pas encore percé », précise-t-il. Un marché encore naissant, donc, mais qui promet un bel avenir aux équipes d’Acreos.

Acreos est membre du réseau Bpifrance Excellence.

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil


Une erreur est survenue sur la page.


Cliquez ici pour retourner à la page d'accueil

#SocialExpress : même pendant cette saison estivale les actualités ne manquent pas ! Retrouvez les par ici 🌞😎👉… https://t.co/IJt6HNmFcr

À LIRE ÉGALEMENT

Pour aller encore plus loin.