Cap sur les pays nordiques : les clés pour se lancer

Marchés au pouvoir d'achat enviable, réputés pour la qualité de leur environnement d'affaires, la Suède, le Danemark, la Norvège et la Finlande recèlent de belles opportunités.

Ils ont beau être à deux pas de Paris, les marchés nordiques sont encore peu présents dans l'esprit des PME et ETI françaises. Ils ne manquent pourtant pas d’atouts ! Petites économies ouvertes, prospères et stables, fortes au total de 28 millions de consommateurs au pouvoir d’achat parmi les plus élevés de la planète, les pays de la zone nordique affichent des perspectives de croissance dynamiques et se retrouvent d’année en année en tête des classements internationaux, que ce soit en termes de PIB par habitant, de climat des affaires, d'innovation et même de bonheur…

Comprendre la culture nordique

Pour réussir sur les marchés nordiques, prospères et exigeants, ponctualité, respect des délais et de la parole, rigueur, clarté, pragmatisme, confiance, transparence, sérieux, long terme… sont de mise. Tout comme l'indispensable pratique de la langue anglaise, dans laquelle les habitants des pays de l'Europe du Nord excellent. Si certains traits se retrouvent à travers la région, il convient de se renseigner sur les spécificités de chaque pays. Ainsi, ne soyez pas étonnés du côté un brin taciturne des professionnels finlandais…

Réussir en Suède

Situé en plein cœur du marché nordique, le plus peuplé des pays scandinaves (10 millions d’habitants) renferme un potentiel souvent ignoré. « Réussir en Suède, c'est potentiellement réussir sur l'ensemble de la région, voire au-delà, car il est admis chez de nombreux entrepreneurs que c'est un excellent marché test avant de se lancer hors des frontières européennes », note Yvane Bocchi-Wirman, directrice du bureau Business France Suède. Sur ce marché mature et innovant, l'expertise hexagonale a sa carte à jouer dans plus d’un secteur : infrastructures et art de vivre à la française, bien sûr, mais surtout, hautes technologies, transports et ville intelligente et durable, sans oublier le cloud computing et la cybersécurité. De nouvelles opportunités pourraient en outre poindre dans les technologies vertes dans le sillage d'un récent partenariat stratégique conclu entre Paris et Stockholm.

Le Danemark, véritable hub scandinave

Destination où il est possible de créer une entreprise en un jour, réputé pour sa « flexisécurité », ce pays de 5,7 millions d'habitants, qui peut être aussi un marché test à l'export, a de quoi séduire. « Le Danemark se positionne comme un véritable hub scandinave sur la zone nordique », explique Jean-Baptiste Reyé, directeur pays Business France Danemark & Islande. Exemple, l’aéroport de Copenhague, où l'on traite 380 000 tonnes de fret aérien par an, est la principale plateforme de la région. Les opportunités ? Entreprises, pensez au « mieux vivre en ville » (ville durable, smart grids, éolien, voiture électrique), au « mieux se nourrir » (produits bio et gourmets), et au « mieux se soigner », mais aussi aux grands projets d’infrastructures de même qu’aux équipements agricoles. Cela sans perdre de vue que le royaume héberge une série d'incubateurs de jeunes pousses, notamment dans la fintech.

La Norvège, au-delà de l’oil & gas

Pays qui a bâti sa richesse autour du pétrole, la Norvège cherche de plus en plus à diversifier son économie. A la clé, de nouveaux débouchés : énergies renouvelables, efficacité énergétique, cleantech, ville intelligente et durable… Déjà championne mondiale en matière d’achat de véhicules électriques ou hybrides, la Norvège ambitionne de davantage développer ces secteurs. Dans cette économie tournée vers la mer, l'aquaculture et le subsea offrent aussi des perspectives. « Il y a beaucoup de liens à tisser entre la France et la Norvège dans l'ocean industry ou l'économie bleue, avec notamment des transferts de technologies entre ces différents secteurs liés à la mer », surtout dans une optique de co-innovation et de partenariat, estime Ludovic Caubet, directeur de la chambre de commerce franco-norvégienne. Et si la Norvège est bien une économie à la pointe de l’innovation, « c'est un petit pays qui n'a pas tout ce qu'il souhaiterait avoir localement. C'est donc important de venir porter vos innovations », souligne pour sa part Magali Voisin-Ratelle, directrice pays Business France Norvège.

Finlande : les nouvelles technologies au pays des mille lacs

Marché sophistiqué de cinq millions de consommateurs, qui cherche à se positionner comme une porte vers l'Asie, la Finlande offre des opportunités traditionnelles pour les produits français de luxe ou d'alimentation, mais surtout des débouchés dans les domaines technologiques. Pays de l'ancien géant des télécoms Nokia, par ailleurs organisateur de Slush, l’un des plus grands rendez-vous mondiaux d’innovation, la Finlande investit dans les secteurs tels que les cleantech et les biotechnologies. « Il y a beaucoup de choses à faire pour s'associer, trouver des partenariats et s'inclure dans la chaîne de valeur dans tous ces domaines des nouvelles technologies où les Finlandais en ce moment cherchent leur voie », relève François Castel, président du comité finlandais des Conseillers au commerce extérieur de la France.

Ces PME qui ont franchi le pas

Si nombre de grandes entreprises hexagonales ont déjà franchi le pas, plusieurs PME ont elles aussi fait le choix de s'implanter en Scandinavie ou en Finlande. Navya et Easymile testent ainsi leurs véhicules autonomes à Stockholm et à Göteborg, ainsi qu'en Norvège, tandis que Vente-privée a élu comme destination le Danemark et Smoove, avec ses vélos en libre service, Helsinki. Autant d’exemples à suivre…

Entrepreneurs, vous voulez aller vous faire voir ailleurs ? Alors contactez votre chargé d'affaires le plus proche et #EXPORTetvous avec Bpifrance

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil


Une erreur est survenue sur la page.


Cliquez ici pour retourner à la page d'accueil

Entrepreneurs, le 11 octobre prochain UNISSEZ-VOUS ! Parce que la diversité dans l'union fait la force, nous vous c… https://t.co/sczteh357b

À LIRE ÉGALEMENT

Pour aller encore plus loin.