Grâce à sa technologie d'analyse du comportement des internautes, la jeune société a séduit plus d'une centaine de clients. Aujourd'hui, forte d'une nouvelle levée de fonds, elle s'installe à New York et entend bien devenir leader mondial dans son domaine.

e-commerce

Que fait exactement un internaute sur un site ? Où clique-t-il ? Combien de temps passe-t-il sur chaque page ? Et pourquoi s'en va-t-il à un certain moment ? Toutes les entreprises, petites et grandes, qui se sont dotées d'un site Internet pour vendre leurs produits ou leurs services, se posent ces questions, dans un but bien précis : faire en sorte que l’expérience client soit la meilleure et que ce dernier achète le plus possible en revenant régulièrement. Dans le jargon de l'e-commerce, cette connaissance fine du comportement des internautes a été baptisée l'UX analytics. Une technologie d'autant plus intéressante que le taux de conversion, pour les sites web, est encore très largement inférieur (1 %) à celui des magasins physiques (20 %).

Aller au devant des besoins des utilisateurs

Moralité, nombreuses sont les entreprises (plus d'une centaine), de L'Oréal à Air France, d'AccorHotels à Renault, de Henkel à HP, de Gazprom à Swatch, qui ont choisi d'utiliser la technologie développée par ContentSquare. Mieux, la jeune société, fondée en 2012 par Jonathan Cherki au sein de l'incubateur de l'ESSEC, a associé à sa technologie (qui lui permet de collecter, en temps réel, plus de 1 000 milliards de mouvements de souris et autres comportements utilisateurs) un autre service, offrant, grâce à l'intelligence artificielle, la possibilité d'améliorer l'expérience client. Il clique sur une photo plutôt que sur une autre ? Alors la photo qui retient l'attention va être mise en bonne place - avec à la clé un revenu supplémentaire potentiel pour l'opérateur du site. 

ContentSquare n'a d'autre ambition que de devenir leader mondial !

Cet assistant à la décision a pour but d'aller au devant des besoins des utilisateurs. Et si la société a une longueur d'avance - que son fondateur estime à 18 mois environ, pas question de laisser la concurrence s'installer. D'autant que pour Jonathan Cherki, le marché de l'expérience utilisateur est plus que prometteur : en effet, il pourrait s'élever à quelque 4 milliards de dollars d'ici 2020. Et ContentSquare n'a d'autre ambition que de devenir leader mondial !

Pour prendre des positions sur ce marché, rien de tel que de s'attaquer au plus gros, celui des Etats-Unis. C'est dans ce but que ContentSquare a d'abord levé des fonds, pour ensuite s'implanter à New York. Au delà du fondateur, le bureau américain devrait bientôt compter une dizaine de collaborateurs (sur un total de quelque 140 salariés de l'entreprise, en France et en Angleterre). Et après New York, ce sera, en 2018, l'Asie que cherchera à conquérir la jeune société française. Le chiffre d'affaires, déjà multiplié par 20 en quatre ans, et dont 80 % est généré par les activités à l'international, pourrait bien s'envoler ! Dans ces conditions, la société a aussi l'intention d'embaucher plusieurs dizaines de nouveaux collaborateurs.

Découvrez ce membre Bpifrance Excellence en vidéo

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil

Publié par Facebook sur 

L’offre Welcome est une plateforme de mise en relation entre startups cherchant des locaux et PME en quête d’innova… https://t.co/F2rfO7C2Lo