Le mot de la semaine : le capital risque

Toutes les semaines, Bpifrance choisit un mot à mettre en avant - parce qu'il est dans l'air du temps, parce qu'il mérite une explication, et, plus encore, parce qu'il est pertinent pour vos affaires. Aujourd'hui, on prend une minute pour comprendre le capital risque !

comme capital-risque. Il consiste à financer de jeunes entreprises innovantes, sous une forme de participation au capital. Les investisseurs apportent du capital en fonds propres à une entreprise considérée comme étant innovante et/ou avec un fort potentiel de développement et de retour sur investissement. Selon l’ampleur du projet, l’investissement peut varier de quelques dizaines de milliers d’euros à plusieurs millions d’euros.

Vous avez dit « risque » ?

La notion de risque s’appréhende ici de façon bien spécifique ; il n’est en effet pas question de danger. L’expression « capital-risque » renvoie à l’univers de l’entreprenariat et de l’action. Le risque est à assimiler aux notions suivantes : « futur, potentiel, émergeant ». Ainsi, le capital-risque est surtout un investissement qui a pour ambition de voir émerger une technologie innovante générant un maximum de gains.

Le capital-risque, des États-Unis à la France

Apparu aux États-Unis en 1945 sous le nom de Venture Capital, le capital-risque prend son envol avec le développement de l’industrie électronique. Il se développe principalement par le biais d’investisseurs privés qui accompagnent des projets innovants comme ceux localisés dans la Silicon Valley.
Les choses se sont passées bien différemment dans l’Hexagone. En France, le capital-risque a émergé grâce à l’action des pouvoirs publics à partir des années 1970.

Toutefois, la finalité du capital-risque est la même en France qu’outre-Atlantique : l’activité principale des investisseurs, appelés également « capital-risqueurs », consiste à identifier des entreprises innovantes disposant de belles opportunités de croissance. Dans la plupart des cas, ce sont des start-ups qui sont à la recherche de fonds et qui souhaitent être accompagnées par des investisseurs pour dynamiser rapidement leur développement.

Solliciter le capital-risque

Toute entreprise peut bénéficier du capital-risque, mais encore faut-il trouver des investisseurs. Pour vous aider dans vos démarches, vous pouvez [lire la suite sur le le site de Bpifrance le Hub]

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil

Publié par Facebook sur 

Les 5 livres à mettre sous le sapin des entrepreneurs https://t.co/eyU5fWeAsv