Le groupe Avril, le fonds SPI (Société de Projets Industriels) et la start-up israélienne Biopolymer Technologies ont créé la joint-venture Evertree, pour développer, fabriquer et commercialiser de nouvelles voies de valorisation des protéines végétales. A la clé : plus de 100 emplois créés.

Les impacts nocifs des COV

Les consommateurs sont de plus en plus attentifs aux impacts sur la santé et l’environnement des composés organiques volatils (COV), comme le formaldéhyde, présents dans les produits courants comme les colles, les peintures ou encore certains matériaux. Les COV peuvent avoir des répercussions sur la santé (irritations, diminution de la capacité respiratoire, nuisances olfactives ; certains COV sont également considérés comme cancérogènes) et sur l’environnement (facteur précurseur dans la formation de l’ozone, l’émission de gaz à effet de serre, la formation de particules secondaires).

Les protéines végétales : les alternatives d’Evertree

Logo Evertree

Evertree conçoit et développe des alternatives à ces substances, issues de protéines végétales. La première application doit permettre à l’industrie des panneaux de bois composite de remplacer les additifs pour colle à base de COV couramment utilisés, par un produit à base de colza broyé plus économique, sans risque pour la santé et respectueux de l’environnement.

Les technologies mises au point et produites par Evertree vont offrir aux filières industrielles et aux consommateurs finaux des bénéfices considérables, tant écologiques et sanitaires que technologiques et économiques. Leurs performances sont identiques et souvent supérieures à celles des composés pétrosourcés actuellement en usage.

Demain

Evertree Atome

La montée en puissance d’Evertree, co-entreprise innovante dans la chimie verte, permettra une production en 2017, à travers un pilote industriel installé à Compiègne, avant la création d’une usine de plus grand volume en France en exploitation dès 2018. Cette usine a vocation à monter progressivement en charge, pour atteindre à horizon 2020 une capacité de production de 50 000 tonnes par an, avec la création de 110 emplois directs à terme.

Le fonds d’investissement « SPI – Sociétés de Projets Industriels », financé par le Programme d’Investissements d’Avenir et géré par Bpifrance.

En savoir plus :

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil

Publié par Facebook sur 

RT @Bpifrancerecrut: Le métier de chargé d'affaires innovation n'aura plus de secret pour vous 👉🏼 https://t.co/SjD08ZCRMu https://t.co/tOb…

À LIRE ÉGALEMENT

Pour aller encore plus loin.