French Tech : News Republic rend l'information accessible à tous et partout

L’essentiel de l’information en trois minutes, c’est ce qu’offre News Republic. Grâce à un algorithme, cette application collecte et distribue des articles de presse à ses abonnés, en fonction de leurs centres d’intérêt. Retour sur le parcours de Jérôme Le Feuvre, directeur général de l'entreprise bordelaise qui diffuse de l’information dans le monde entier…

 

Jérôme Le Feuvre a attrapé très tôt le goût de l’étranger. Il a commencé à franchir les frontières dès ses études de commerce, pour suivre des cours en Irlande et aux États-Unis. Une fois son diplôme en poche, il est parti travailler en Europe et au Brésil, pour le compte d’une filiale de conseil de France Télécom. « C’était à la fin des années 1990, au moment des grands débuts de la téléphonie mobile », raconte-t-il. De ces expériences, il a gardé la curiosité de l’étranger et la volonté de s’investir dans les nouvelles technologies. Deux exigences qu’il parvient à concilier, depuis 2010, en tant que directeur général de News Republic

News Republic : toute l’information à portée de main

Cette start-up, créée à Bordeaux en 2008 par le multi-entrepreneur Gilles Raymond, a mis au point une application pour téléphones portables qui donne accès à des milliers d’articles issus de 1 500 partenaires médias du monde entier. Des informations délivrées gratuitement, que l’internaute peut personnaliser en fonction de ses centres d’intérêt.

« Nous avons 8 millions d’utilisateurs dans 40 pays, et notre ambition est de faire émerger davantage de citoyens engagés en leur offrant de l’info »

« Nous avons 8 millions d’utilisateurs dans 40 pays, et notre ambition est de faire émerger davantage de citoyens engagés en leur offrant de l’info », explique Jérôme Le Feuvre. Pour preuve, « l’an dernier, nous avons eu des vagues de téléchargements de l’application en Syrie et en Égypte ». L’application, qui se finance grâce à la publicité et qui est soutenue par Bpifrance, est en plein développement. L’entreprise compte une quarantaine de salariés, dont 27 à Bordeaux. Ce potentiel n’a pas échappé à la société chinoise Cheetah Mobile puisqu'elle a racheté News Republic en 2016, contre environ 57 millions de dollars (50,6 millions d’euros). Une évolution qui devrait donner les moyens à la société française de poursuivre son développement.

News Republic est membre du réseau Bpifrance Excellence et a bénéficié du Pass French Tech.

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil

Publié par Facebook sur 

Hey ! Ne manquez pas le RDV mondial de l'#innovation et des #startups du 24 au 26 mai 2018 à Paris. Une table ronde… https://t.co/vVh9FXn1m2

À LIRE ÉGALEMENT

Pour aller encore plus loin.