Innovation : la start-up Gayatech met de la 3D dans les jeux éducatifs

Tout le monde connaît les jeux ludo éducatifs à base de quizz comme Les Incollables de l’éditeur Play Bac. Spécialisée dans l'e-éducation, la société Gayatech, créée en 2014, vient de propulser ces quizz dans le monde numérique. En savoir plus avec Fabrice Moizan, président de l'entreprise installée à Sophia-Antipollis.

Gayatech est un éditeur de technologies pour les créateurs de contenus pédagogiques. « Nous créons des contenus en technologie 3D, personnages, paysages, etc. Nous réalisons aussi les jeux en réalité augmentée, et nous utilisons une technologie de l’INRIA qui nous permet d’automatiser les quizz » explique Fabrice Moizan, président de la start-up de 7 personnes.

Fabrice Moizan

Gayatech vient de créer un jeu 3D pour Les Incollables sur smartphone, desktop et tablettes. Si l’enfant répond mal sur un quizz, la fois suivante, la mauvaise réponse sera différente, pour éviter qu’il n’apprenne par cœur les réponses.

Gayatech accompagne l'éducation numérique des jeunes

« Le prochain développement, c’est une « moulinette » d’intelligence artificielle qui permettra de retenir les domaines où l’enfant est bon ou moins bon en fonction de ses réponses » ajoute Fabrice Moizan. Ces jeux sont édités en HTML 5 et responsive design pour le Web, et sous forme d’apps pour le mobile sur l’Apple Store et Google Play. Ces innovations font partie de la thématique EdTech de la French Tech, dont le président de Gayatech est vice-président : « on pense que c’est une question de souveraineté que des sociétés françaises deviennent leader dans ce domaine de l’éducation numérique ».

"Le prêt de Bpifrance nous a permis de développer et distribuer ce jeu"

Gayatech a mis au point cinq applis : un quizz pour les CP/CE2, un autre pour CM1/CM2 et sixième, une offre globale famille, un pack thématiques passion et un pack spécial. La jeune société s’ouvre aussi au BtoB via son partenaire Play Bac avec des quizz pour adultes. Bpifrance a accordé à Gayatech un prêt régional à l’innovation « Ça nous a permis de développer et distribuer ce jeu » apprécie Fabrice Moizan. La prochaine étape pour Gayatech est l’international, puisque ces technologies sont exportables partout.

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil

Publié par Facebook sur 

Demain le véhicule sera adapté à l'utilisateur ! Alors ? Vous serez plutôt #Electrique 🔌 ou #PileCombustible 🔋 ? Dé… https://t.co/avpc1yfLG3