Le saviez-vous ? L’industrie est le 1er secteur d’intervention de Bpifrance. Alors, à l’occasion de la Semaine de l’Industrie, retrouvez quelques-unes des actions de Bpifrance en faveur du financement et de l’accompagnement des entreprises de La French Fab.

« L’industrie reste le socle de l’économie française. Sa transformation, sur le plan du numérique comme celui de la transition énergétique et écologique, est une priorité pour Bpifrance. La refondation de l’industrie est nécessaire pour augmenter nos capacités à l’export », explique Nicolas Dufourcq, directeur général de Bpifrance. C’est pourquoi Bpifrance a mis l’accent sur l’accompagnement en multipliant les actions de conseil, de formation et de mise en relation d’affaires pour inciter les entreprises de La French Fab à croître, investir et exporter.

Bpifrance finance…

Selon Nicolas Dufourcq « Bpifrance est souvent perçu comme la banque de la French Tech, des startups », or c’est surtout la banque de l'industrie. 

Les montants consacrés au financement de l’industrie n’ont cessé de progresser. 

En effet, les montants consacrés par Bpifrance au financement de l’industrie française n’ont cessé de progresser depuis 2013. D’ailleurs, l’industrie est le premier secteur d’intervention de Bpifrance  (25 % de son activité totale).

De nombreuses initiatives ont déjà été mises en place, notamment dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir (PIA), pour renforcer l’action de Bpifrance en faveur de l’industrie. Les entreprises ont notamment accès au Prêt Industrie du Futur pour financer la modernisation et l’augmentation de leurs capacités de production. 
Bpifrance s’est également engagé fin 2015 à consacrer chaque année un milliard d’euros au financement de la transition énergétique et écologique (TEE), une préoccupation au cœur des transformations industrielles. Ainsi, en 2017, Bpifrance a cofinancé 180 projets de la TEE pour un montant record de 1,2 milliard d’euros (provenant en partie du PIA et du Plan Juncker.)

…investit…

Bpifrance intervient également en fonds propres au capital d’entreprises industrielles de toutes tailles pour stimuler leur croissance. 
Citons par exemple le fonds SPI (Société de Projets Industriels), géré par Bpifrance dans le cadre du PIA et doté de 800 millions d’euros, qui a pour vocation de faire éclore des projets industriels prometteurs en termes d’emplois. 
Enfin, Bpifrance investit en fonds propres dans des entreprises de la TEE dans des domaines très variés : l’éolien et le solaire, l’automobile du futur, ou encore les transports collaboratifs.

…accompagne…

Au-delà de la question financière, aider les entreprises à grandir est essentiel. C’est pourquoi Bpifrance accompagne ses entreprises clientes à travers des missions de conseil, des formations et des événements de mise en relation d’affaires. L’industrie est d'ailleurs le secteur le plus représenté dans les Accélérateurs, ces programmes d’accompagnement intensif de dirigeants de PME et d’ETI.

… et fédère l'industrie française

Bpifrance est partenaire fondateur de La French Fab, le nouvel étendard de l’industrie française révélé par le ministre de l’Economie Bruno Le Maire le 2 octobre 2017.

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil

Publié par Facebook sur 

Hey ! Ne manquez pas le RDV mondial de l'#innovation et des #startups du 24 au 26 mai 2018 à Paris. Une table ronde… https://t.co/vVh9FXn1m2