Le mot de la semaine : ETI

Toutes les semaines, Bpifrance choisit un mot à mettre en avant - parce qu'il est dans l'air du temps, parce qu'il mérite une explication, et, plus encore, parce qu'il est pertinent pour vos affaires. Après avoir décrypté le mot « PME », on s'intéresse désormais au terme « ETI ».

E comme ETI (Entreprise de taille intermédiaire). Affichant un chiffre d'affaires juste en dessous d'1,5 milliard d'euros et entre 250 et 5 000 salariés, ces sociétés ne sont déjà plus des petites et moyennes entreprises mais pas encore des multinationales. Faire passer davantage d'entreprises du statut de PME à celui d'ETI est l'ambition de Bpifrance (notamment avec le programme Accélérateur PME), avec pour modèle le Mittelstand outre-Rhin. Les entreprises « au milieu » y sont plus nombreuses, même si leur définition est plus large, et surtout, meilleures exportatrices.

Les ETI à l'assault de l'international

L’international constitue un terrain de jeu naturel pour les ETI françaises : 73 % d’entre elles y ont une activité. Et ces ETI internationalisées sont un véritable atout pour l’économie française : elles sont en effet plus optimistes, plus créatrices d’emplois et investissent plus que les ETI peu ou pas internationalisées ! 
Pour en savoir plus, découvrez le petit guide pour aller à l'international publié par Bpifrance Le Lab 

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil

Publié par Facebook sur 

RT @PascLagarde: [Tribune] 6 leçons tirées de de Bpifrance Inno Génération 2017, le plus grand rassemblement d'entrepreneurs en 🇪🇺 ! https:…