Rentrée : la formation continue, c'est aussi pour les dirigeants

C'est la rentrée ! C'est le moment de repartir du bon pied et de se fixer de nouveaux objectifs en se formant ? Or, nombreux sont les patrons de PME qui ne prennent pas le temps de développer de nouvelles compétences. Pourtant, de la révolution numérique à l'expansion internationale en passant par un meilleur management, leur structure y gagnerait.

Certains sont fiers de dire qu'ils se sont « fait tout seul », d'autres, qu'ils ont créé leur entreprise en milieu de carrière, leur MBA nouvellement en poche. Reste que pragmatisme à toute épreuve ou excellente formation initiale ne devraient pas pour autant exclure l'idée de formation continue. Or nombreux sont les patrons de PME qui y songent – mais pour leurs salariés seulement... Manque de temps ou difficultés à trouver une formation dont le format est adapté à leurs besoins sont autant d'éléments mis en avant pour expliquer qu'ils négligent leur propre mise à niveau. Pourtant, non seulement le succès entrepreneurial passé n'implique pas forcément avec une réussite à venir, mais en plus, l'accroissement des compétences des dirigeants peut être synonyme d'une meilleure stratégie, notamment à l'international, ou d'une plus grande compétitivité.

A cela s'ajoutent de nouvelles exigences, liées à la révolution numérique et la transition énergétique. Dans ces conditions, difficile pour un patron de PME de se reposer sur ses lauriers et ses connaissances anciennement acquises. Les instituts de formation et les grandes écoles l'ont bien compris. Nombreuses sont désormais les offres de formations sur mesure, sous forme de cours concentrés sur un weekend, de MOOC, de e-learning ou de case studies1 parfaitement adaptées (c'est souvent sur leur propre entreprise qu'on demande aux petits patrons de réfléchir...).

Croissance et prise de conscience

« Les dirigeants qui viennent nous voir se rendent compte qu'ils représentent eux-mêmes la limite du développement de leur entreprise », relève Bruno Tesson, président du Campus des Dirigeants. Ce spécialiste, qui a monté son entreprise de formation à Lille en 2015, après avoir été directeur général du Réseau entreprendre, parle même de corrélation entre prise de conscience et taille de l'entreprise. Lorsque la société croît et atteint environ 15 salariés, le dirigeant s'aperçoit souvent à ce stade de ses lacunes, qui l'empêchent de poursuivre le développement de l'entreprise. Elles vont d'une difficulté à déléguer et à faire confiance aux cadres à une vision stratégique trop timide en passant par une incapacité à renouveler les structures de l'entreprise, pour la doter d'un conseil d'administration, par exemple, ou innover.

Des leviers pour le changement

« Nous travaillons donc sur le développement personnel, le rapport à l'équipe, la vision stratégique et la prise de décision, dont les rapports avec un conseil d'administration », poursuit Bruno Tesson. Le tout via des modules d'une durée totale de 18 jours, sur 10 mois. Et ça marche, puisque selon les deux premières promotions, qui ont chacune regroupé une dizaine de participants venus de toute la France à Paris, l'impact positif moyen a été mesuré à 8,3 sur 10 pour l'aspect personnel et à 7,2 sur 10 pour l'aspect « business ». L'organisme - qui n'est pas le seul, inclut d'ailleurs un accompagnement personnel à l'issue de la formation, pour aider le dirigeant à appliquer ses nouvelles connaissances - ou ses bonnes résolutions - dans sa vie professionnelle de tous les jours. Autant de bonnes performances de nature à inciter d'autres petits patrons à sauter le pas, pourvu qu'ils prennent conscience de leurs propres besoins de formation...

Réussissez votre rentrée avec Bpifrance Université !

Plateforme d'autoformation à distance, accessible gratuitement, à tout moment, sur simple inscription, Bpifrance Université est dédiée aux dirigeants d'entreprises et porteurs de projet. 

Les modules de formation réalisés en partenariat avec des écoles de commerce et avec des experts couvrent des thèmes liés au management et au développement des entreprises : stratégie, finance, marketing, vente, achats, production, international, juridique, ressources humaines, management, développement personnel, etc.

1- Etude de cas 

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil

Publié par Facebook sur 

#ambitionGIFAS Steve Camer, DG de Sumecatronic, nous livre son témoignage ! 🤗 https://t.co/wCDzzgzDMF

À LIRE ÉGALEMENT

Pour aller encore plus loin.