Transition énergétique et écologique, quelle équation économique ?

Retrouvez la vidéo et les points clés de l'atelier Echo 3 "Transition énergétique et écologique, quelle équation économique ?" de Bpifrance Inno Génération, animé par Philippe Kunter, directeur développement durable Bpifrance.  


Echo 3 - Transition Energétique et Ecologique... par Bpifrance Inno Generation

La transition énergétique est devenue un enjeu planétaire. Elle est aussi un levier de croissance et de compétitivité. Une grande variété de business modèles existe aujourd’hui. La mutation passe par l’intégration du numérique et la volonté de mieux distribuer les ressources. 

TEE

Ce qui frappe d’abord avec les filières de la transition énergétique, c’est l’absence de modèle économique préétabli. A chacun de trouver la meilleure solution pour assurer sa compétitivité, selon son secteur, son domaine d’intervention et la configuration du marché. GreenYellow, la filiale photovoltaïque du groupe Casino, a pour vocation de permettre à ses clients de réduire leur facture énergétique de 20 à 30 %. Pour cela, l’entreprise a par exemple installé des ombrières avec panneaux photovoltaïques sur les parkings des réseaux de grandes surfaces. « Dans un système mouvant avec des prix de l’énergie qui varient, il faut stabiliser notre business-model et s’adapter en permanence pour atteindre une taille critique », avance Virginie Aubagnac, directrice financière de GreenYellow.

Pour Sunna Design, spécialiste de l’éclairage public solaire, qui a débuté son activité en Inde et intervient en Afrique, l’équation est autre. « Nous avons développé un produit sans business model défini, avant de devenir le leader mondial du lampadaire solaire. Dans certains pays, il faut commencer par financer les infrastructures. Au Sénégal, nous travaillons sur un projet d’une première électrification grâce à l’énergie solaire, qui serait financé par les habitants ». Le solariste Genergy, opérateur dans la zone Caraïbes, a, de son côté, diversifié ses activités, dans l’étude et l’organisation de levées de fonds et s’est engagé dans les métiers du conseil, « pour intervenir en amont » confie Andres Mézières.

La transition vers le numérique

numérique

Pour chacun des acteurs des ENR, la transition énergétique et la digitalisation vont de pair. Genergy met en exergue la création de son propre réseau de radiofréquence pour sécuriser ses données et devenir son propre opérateur télécom. Sunna Design table sur la généralisation des smartphones et du paiement en ligne pour collecter des fonds au Sénégal et financer les infrastructures d’énergie solaire. « Pour consommer moins, il faut partager et décentraliser. Les mesures et échanges d’information passent par la DATA. Il faut changer d’équation économique, pour intégrer les énergies renouvelables dans les réseaux » reprend Lionel Cormier de Demeter Partner. Et d’insister : « avec la technologie, les sociétés sont devenues compétitives ou potentiellement compétitives ».

Un nouveau paradigme « L’innovation ne relève pas que de la technologie et du marketing mais aussi du business-model »

Pour Pierre Nougué co-fondateur d’Ecosys Group, spécialisé dans le domaine des éco-industries et des technologies de l'information, c’est un changement de paradigme total qui se profile pour les startups, les PME comme les ETI. « L’innovation ne relève pas que de la technologie et du marketing mais aussi du business-model ». Et à l’avenir ? La lutte contre le réchauffement climatique devrait faire avancer les technologies de la transition énergétique. Beaucoup de startups font progresser ces questions d’autant que la recherche est performante en France. Reste la question des ressources humaines et des compétences professionnelles dans des secteurs tout neufs. La transition énergétique génère de nouvelles filières pour lesquelles il y a de nouveaux besoins de formation. Pour Pierre Nougué, « la convergence de 4 domaines, nanotechnologies, santé, informatique, maîtrise des sciences cognitives, se précise ». Reste à ne pas omettre la question du sens, essentielle. « Il faut prendre conscience de ce que nous sommes dans ce système et innover avec une vision sociale et sociétale » développe le fondateur d’Ecosys.

Intervenants

Andres Meizieres, président Genergy
Nicolas Malvert, general manager Sunna Design
Virgine Aubagnac, directeur financier GreenYellow
Christophe Perron, président Stimergy 
Pierre Nougué, co-fondateur Cleantech Open France 
Lionel Cormier, co-fondateur Demeter Partners

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil

Publié par Facebook sur 

#GénérationInvestisseur : Marjorie, Chargée d’#investissement partage 2 ans ½ d’expérience chez Bpifrance 👉… https://t.co/1g4HMutvja

À LIRE ÉGALEMENT

Pour aller encore plus loin.