Accélérateur PME

La première promotion d'Accélérateur PME

La première promotion regroupe 60 membres, venus de toutes les régions.

Bilan de la 1re promotion du programme Accélérateur PME

L’activité d'accompagnement est désormais un métier à part entière de Bpifrance, reposant sur trois piliers : formation, conseil et mise en réseaux. Elle a bénéficié à 5 500 start-up, PME et ETI clientes, en 2016. L’Accélérateur PME est le pionnier des Accélérateurs de Bpifrance, qui a, depuis, lancé un programme d’accompagnement dédié aux start-up et un autre aux ETI. Il offre pendant 24 mois le meilleur des savoir-faire en matière d’accompagnement stratégique et opérationnel. Il accueillait en mars 2015 une première promotion de 60 PME dynamiques avec l’objectif de les aider à structurer une croissance durable pour devenir de solides ETI.

Le 6 mars 2017, Bpifrance a dévoilé son premier bilan et la 3e promotion de ce programme :

Le programme de l’Accélérateur PME a été conçu pour permettre aux 60 entreprises sélectionnées de booster leurs axes stratégiques de croissance, pour prendre du recul et renforcer les compétences, conquérir de nouveaux territoires à l’international et développer un réseau d’excellence par les mises en relation proposées. A l’issue du programme, 20 des 60 PME sont devenues des ETI. Les 40 autres entreprises ont installé des trajectoires de croissance significatives, laissant augurer de nouveaux franchissements de seuils à venir pour les alumni du programme.

Les entreprises de la première promotion ont particulièrement travaillé 5 axes stratégiques: la croissance, l’emploi, la performance, la transformation par la gouvernance et l’internationalisation de leur activité, dévoilant ainsi un bilan très positif.

  1. L’accélération de la croissance : les membres de l’Accélérateur PME ont connu en moyenne une croissance de leur chiffre d’affaires de 22 % en deux ans. Elles sont 42 % à avoir connu une croissance à deux chiffres. Plus de la moitié d’entre elles ont réalisé au moins une acquisition externe.
  2. L’accélération de l’emploi : les PME ont accéléré leurs recrutements, en dépit du déficit de main d’œuvre sur les fonctions techniques, la croissance de leurs effectifs était de 9,6 % par an entre 2015 et 2016 contre 5,45 % sur la période 2013/2014. L’Accélérateur PME les a conduites à activer des leviers qui impliquent de recruter immédiatement pour structurer leur croissance.
  3. L’accélération de la performance : 51 % des PME de la promotion 1 ont amélioré leurs résultats financiers entre 2014 et 2016 par rapport à la période 2010/2014. La performance financière a permis de mettre ces entreprises sur des rails de croissance durable, nécessaires pour appréhender de nouvelles étapes de transformation.
  4. L’accélération de la transformation par la gouvernance : 62 % des membres de la promotion 1 ont fait évoluer leur gouvernance, 51 % estiment avoir amélioré le fonctionnement de leur Comité de direction et 38 % ont intégré de nouveaux membres dans leurs instances de management ou de gouvernance.
  5. L’accélération vers l’international : en 2015, 68 % des PME de l’Accélérateur ont ouvert de nouveaux marchés étrangers. Elles ont été 85 % à le faire en 2016, montrant un appétit de plus en plus marqué pour aller chercher de la croissance à l’export.

« Le bilan de cette première promotion valide notre hypothèse de départ selon laquelle les PME peuvent, avec un accompagnement intensif et sur-mesure, franchir des caps de croissance significatifs et durables, avec un effet d’entraînement considérable dans leurs entreprises et dans leurs territoires. Fabriquer des ETI, c’est le principal levier de création d’emplois en France. Avec 22 % de croissance du chiffre d’affaires et 20 % de croissance de leurs effectifs en moyenne sur cette première promotion, 20 d’entre elles sont déjà devenues des ETI mais beaucoup d’autres le seront dans les prochains mois. La 3e promotion s’annonce très prometteuse, avec des entreprises de toutes les Régions et des dirigeants et dirigeantes câblés pour la croissance. Digital et international seront les 2 fils rouges pour cette nouvelle promotion. » Fanny Letier, directrice exécutive des Fonds propres PME et de l’Accompagnement

Un bilan en vidéo

PARTAGEZ CE DOSSIER