Consumer Electronic Show : Las Vegas, capitale mondiale de l'innovation

Ticket gagnant pour Las Vegas : ces start-up françaises qui participeront au CES 2017

Le célèbre salon mondial de la technologie grand public approche. Vingt-huit jeunes pousses hexagonales, sélectionnées par Business France, sont dans les starting-blocks pour exposer leurs innovations sur le French Tech Pavilion, du 5 au 8 janvier prochain.

C’est encore un bon cru. Pour cette édition 2017, pas moins de 28 start-up françaises devraient s’envoler pour Las Vegas, dans le Nevada, pour représenter la French Tech au salon de la technologie, le Consumer Electronic Show (CES) qui se déroulera du 5 au 8 janvier prochain. Choisies pour leur potentiel innovant et commercial, elles ont été sélectionnées par Business France parmi les 230 candidatures reçues. L’an dernier, au total ce sont 24 produits tricolores qui ont été primés dans le cadre de l’événement.

Les « consumer tech »

Dans la catégorie des technologies de consommation, le sommelier connecté nantais 10 Vins n’en sera pas à son premier essai : déjà récompensée au dernier CES, la start-up devrait présenter de nouvelles fonctionnalités et partenariats dans le cadre de son déploiement aux USA. Pour sa part, Bibelib y sera avec sa housse de valise intelligente qui vise à libérer le voyage du stress. Autres innovations françaises en lice : le capteur gestuel Bixi de la jeune pousse grenobloise Bluemint Labs, qui permet de contrôler les appareils connectés et les applications sans les toucher, ou encore le chargeur sans fil, conçu par Energysquare, qui, sous forme d’un autocollant placé au dos de l’appareil, se pose sur une surface sans ondes.

La santé connectée

Un nez électronique inventé à Grenoble par la start-up Aryballe ; un jeu interactif robotisé conçu par Leka pour stimuler les enfants autistes et les aider à interagir ; le tapis intelligent Mister Gaspard qui prévient les risques physiques des personnes à mobilité réduite ; l’oreiller intelligent de Moona qui cherche à améliorer le sommeil par la température ; un dispositif dentaire de la start-up Prodontis de Limoges qui vise à remplacer la brosse à dents par un système de nettoyage innovant ; les semelles morphologiques connectées de Rcup pour diminuer les douleurs dorsales, tout comme le réveil en douceur de Sensorwake qui agit par les odeurs, s’exposeront quant à eux dans la catégorie de l’e-santé.

Le divertissement intelligent

Se prendre pour Ironman ? C’est désormais possible grâce à Hypersuit, un simulateur imaginé par la start-up parisienne Theory, qui fonctionne avec un casque de réalité virtuelle et permet d’éprouver des sensations extrêmes. Dans un tout autre domaine, il devient possible de se couper du bruit ou d’en moduler le volume à l’aide des écouteurs sans fil intelligents Orosound. Ou encore d’écouter de la musique en connectant plusieurs enceintes bluetooth de différentes marques, grâce au système de son connecté Tempow inventé par Tap Sound System.

La technologie au service des familles

Une montre connectée nommée Octopus, pour apprendre aux enfants les bonnes habitudes et la notion du temps à l’aide d'icônes : c’est le concept mis au point par la société Joy. Lunii, de son côté, avec sa Fabrique à Histoires, veut développer leur imaginaire : elle raconte aux petits des aventures dont ils choisissent eux-mêmes le héros et l’univers. Améliorer le sommeil des enfants – et des parents – est enfin le pari de UrbanHello, à l’origine de REMI, un babyphone coach du sommeil.

La maison intelligente

Si AirSerenity vise à révolutionner la purification de l’air, la start-up provençale Fenotek propose un interphone vidéo qui permet de recevoir l’appel sur un appareil mobile où que l’on soit. Quant à Helixee, développé par Novathings, c'est un objet connecté permettant de partager des photos, des vidéos ou des documents via un réseau social entre proches. Un capteur mesurant ce que l’on respire conçu par Plume Labs, une pomme de douche - Hydrao, de Smart and Blue, qui économise l’eau et l’énergie, ainsi que la première poubelle de cuisine connectée, conçue par UZER, qui aide à trier les déchets voire à faire ses courses, seront exposées dans la catégorie Smart Home.

Le sport connecté

Dans la panoplie des innovations tricolores, le sport n’est pas en reste. Un objet connecté – Equisense – pour suivre la santé de son cheval, un GPS - Haiku - pour les cyclistes urbains, une roue de vélo solaire de Rool’in, le brassard de running Shape Heart qui suit la fréquence cardiaque, ou encore les chaussures connectées pour le sport et la ville de Wiez&Op… sont autant d’innovations made in France qui tenteront de séduire le marché américain.

PARTAGEZ CE DOSSIER