Crowdfunding : un marché en plein essor

Particulier, entreprise, collectivité : comment collecter des fonds en fonction de votre profil ?

Porteur de projet, vous souhaitez collecter des fonds via le financement participatif. Selon votre  profil, certains modes sont plus adaptés que d'autres. Découvrez les !

Que choisir quand on est un particulier ?

Deux solutions :

  • Le don contre don : pour un particulier désireux de lancer un projet entrepreneurial ou créatif, une plateforme de don contre don peut être une bonne solution. En effet, c'est la manière la plus simple de lancer son projet. La méthode est accessible à tous, elle ne nécessite pas de compétence particulière. La popularité de ce mode de financement permet de mobiliser une large communauté de contributeurs. D'un autre côté, la somme moyenne collectée n'est que de 3 477 € par campagne selon le baromètre de l'année 2014 de l'association Financement Participatif France. Les projets financés grâce à des campagnes de don contre don sont donc des projets plus modestes que les autres modes de financement.
  • Le don : si le particulier désire financer un projet solidaire et/ou social porté par une association, le don sans contrepartie paraît être la meilleure option. En effet, une forte dimension affective pèse dans la décision du contributeur de financer ce type de projet. Il ne sera donc pas forcément intéressé par un retour, et le fait de ne pas avoir à gérer de contrepartie est un avantage à ne pas négliger.

Crowdfunding : quoi choisir selon son profil ?

Que choisir quand on est une entreprise ?

Trois solutions  :

  • L’investissement en capital : dans le cas d'une jeune entreprise qui cherche à lever des fonds pour s'assurer un démarrage solide, c'est par une plateforme de financement participatif en capital qu'il faudra qu'elle se finance. En effet, ce genre d'entreprise a fort potentiel de croissance, l'investissement a donc également un fort potentiel de rentabilité susceptible d'attirer des investisseurs. De plus, une entreprise aussi jeune ne pourra pas se financer sur une plateforme de prêt participatif en raison de sa faible maturité. 
  • Le prêt : dans le cas d'une entreprise plus mature qui cherche à développer son activité, elle pourra s’adresser à une plateforme de prêt participatif. En effet, sa maturité et son carnet de clients fourni pourra lui permettre de présenter un plan de remboursement crédible. De plus, [...] Lire la suite sur TousNosProjets.fr

PARTAGEZ CE DOSSIER