"L’accompagnement, c’est briser la solitude de l’entrepreneur"

Food Tech : Cook Angels réinvente la cuisine faite-maison

logo Cook Angel
Créée en 2012, la startup Cook Angels propose des kits-repas pré-préparés à cuisiner soi-même à la maison. L’entreprise mise sur les valeurs du bien manger pour s’imposer sur un marché de la Food Tech à la fois très concurrentiel et en plein développement.

Joy Solal et Charlotte Sieradzki

Sans ce dîner chez une amie commune qui leur a permis de se rencontrer, peut-être que Joy Solal et Charlotte Sieradzki n’auraient jamais créé en 2012 Cook Angels, une startup qui s’impose dans le domaine de la Food Tech. Cook Angels livre à domicile des kits-repas prêts à cuisiner, composés d’une recette originale et de tous les ingrédients prédosés, prédécoupés, épluchés, nécessaires à sa réalisation en une demi-heure maximum. Au cours de ce fameux repas, les deux jeunes femmes font le même constat. Elles partagent une passion, celle de la cuisine et une même frustration, celle de ne pas avoir le temps de s’y consacrer à la fin d’une journée de travail. « Dès qu’on voyait une entreprise qui se lançait dans le secteur avec un service facilitateur dans le domaine de la cuisine on échangeait des mails, mais rien ne correspondait à nos attentes. Il y avait beaucoup d’offres de paniers de légumes, mais ça ne fait pas gagner de temps car il faut encore les apprêter et on ne va pas plus vite », explique Joy Solal. Ce qu’elles recherchaient, c’était un service qui leur laisse le plaisir de cuisiner tout en leur permettant d’économiser du temps et, leur idée a pris corps.

Un concept allant en s’affinant

Aujourd’hui Cook Angels livre ses repas dans toute la France, et si l’entreprise ne communique pas sur ses résultats parce qu’elle « se situe sur un marché fortement concurrentiel », Charlotte Sieradzki assure qu’elle connaît « une belle croissance ». 

"Nous avons développé notre offre avec un service facilitant davantage la cuisine au quotidien"

Cette dernière ne s’est pas faite en un jour, le concept est allé en s’affinant. En partenariat avec Nicolas Baumann, le chef doublement étoilé du restaurant la Maison Rostang à Paris, Cook Angels lance dans un premier temps un service de recettes gastronomiques à la carte. « Au début nous voulions des recettes d’exception, il nous fallait un chef d’exception. Puis nous avons développé notre offre avec un service facilitant davantage la cuisine au quotidien ».

CookAngel

En clair, la startup travaille avec différents chefs lui permettant de proposer des recettes avec une large diversité de produits, d’origines et de saveurs. Elle s’approvisionne auprès des fournisseurs de la Maison Rostang ce qui, d’une certaine manière, est le gage de la qualité de ses produits frais. Puis les eat-bags sont préparés dans son laboratoire du XVIIe arrondissement avant d’être livrés dans le respect de la chaîne du froid. La gestion du service est assurée par l’intermédiaire de son site Internet. Un site qui a connu plusieurs évolutions depuis sa première version, la dernière, réalisée en interne grâce au recrutement d’un développeur, ayant permis en mars 2016 de lancer une offre d’abonnement, avec des formules pour 2, 4 ou 6 personnes.

Un accompagnement porteur

accompagnement

Pour l’aider à financer son développement, Cook Angels a réalisé deux levées de fonds auprès d’Alaia partners et de plusieurs business angels, la première de 315 000 euros en mars 2014, la seconde de 540 000 euros en septembre 2015. En phase de scale-up, la jeune Food Tech, qui a bénéficié d’une aide pour le développement de l’innovation, s’est rapprochée de Bpifrance Le Hub. « Nous pouvons rencontrer dans un cadre informel et en petit comité des entrepreneurs ayant connu le succès, parler avec eux à bâtons rompus de leur réussite, des obstacles et cela nous aide ». Les deux entrepreneures se félicitent aussi de pouvoir entrer en relation avec de grands groupes de l’agroalimentaire avec lesquels elles espèrent développer des partenariats. De même elles soulignent l’importance de la visibilité de leur entreprise que leur offre l’accompagnement du Hub, notamment à travers leur participation à des événements, salons ou conférences. Aujourd’hui, Cook Angels revendique plus de 1 000 clients actifs avec un taux de fidélité de 70 %. Il semble que la mayonnaise prenne bien.

Cook Angels participait au Totem sur la FoodTech organisé par Bpifrance Le Hub. Retrouvez en vidéo le best-of de l'événement :

PARTAGEZ CE DOSSIER