L'industrie de demain se construit aujourd'hui

Comprendre l’industrie du futur en 5 questions

A l’occasion du lancement du mouvement de la French Fab, nous sommes allés à la rencontre d’Agnès Laurent-Moreau et Eric Heliot, en charge du domaine Industrie à la direction de l'expertise innovation de Bpifrance et auteurs d’une synthèse sectorielle sur ce sujet. Interview.

1- Qu’est-ce que l’industrie du futur ?

industrie 4.0

Bien des définitions coexistent, mais on peut leur trouver un dénominateur commun. C’est la transformation digitale de l’outil industriel en réponse à des attentes sociétales et individuelles qui évoluent très vite. La révolution numérique transforme tout : nos loisirs, notre mobilité et dans le sujet qui nous intéresse, nos capacités à fabriquer des biens et délivrer des services autour de ces produits.

2- L’industrie du futur se résume donc à la digitalisation de l’outil de production ?

Oui mais c’est surtout bien plus que cela. Elle touche à la façon de nous organiser, de collaborer tant à l’intérieur des usines qu’à l’extérieur. Cela transforme l’ADN même du travail industriel. C’est finalement davantage une révolution sociale que technologique.

3- Quel est l’enjeu pour la France ?

Avec une industrie flexible, capable de s’adapter à tout type de changement, délocaliser dans les pays à bas coûts de salaire perd son sens. Il y a au contraire une vraie opportunité pour réindustrialiser la France, recréer de nouveaux emplois, produire et consommer plus durablement. Tout l’enjeu du mouvement French Fab, lancé par Bpifrance et ses partenaires, est de mettre en lumière la dynamique de nos industriels français qui vont de l’avant, à l’instar du mouvement French Tech ou encore de la French Touch.

4- Que fait Bpifrance pour accélérer la transformation industrielle sur notre territoire ?

L’instrument PIAVE est justement dédié au financement des projets industriels d’avenir, individuels ou collaboratifs. Il y a aussi le « prêt industrie du futur »… N’hésitez pas à vous renseigner sur notre site ou directement auprès de nous car notre palette de financement est vaste.

5- Quels sont les pièges à éviter ?

C’est l’objet de la note1 qui donne l’état de l’écosystème français, ses forces, ses faiblesses, propose une anatomie des projets de transformation 4.0.

1- Industrie du futur, synthèse sectorielle, Agnes Laurent-Moreau et Eric Héliot, 2017, en téléchargement en bas de page.

PARTAGEZ CE DOSSIER