Le tour du monde de l'étiquette des affaires

Le tour du monde de l’étiquette des affaires : 5e étape

Différentes cultures, différentes manières… pour réussir vos négociations dans une économie mondialisée, mieux vaut tenir compte des usages dans le pays de vos interlocuteurs. Bpifrance vous livre les clés pour comprendre le comportement de vos partenaires étrangers. Destination de cette cinquième étape ? L'Europe du Nord.

Danemark : les plus « latins » des Nordiques

Danemark

A la différence des autres Scandinaves, les professionnels danois sont parfois perçus comme étant relativement informels. Adeptes du hygge - un art de vivre fait de douceur et de convivialité – les Danois paraissent décontractés et apprécient l’humour. Le mot d’ordre, pour le comportement comme pour la tenue : la modestie. Car les signes de richesse, mais aussi toute prétention, sont mal acceptés dans cette société connue pour être égalitaire et tolérante. Tous les membres d’une équipe auront le droit d’exprimer leur opinion, et ce, d’une manière franche et directe.

Suède : le règne du consensus

Suède

Lagom är bäst (« le mieux, c’est le juste milieu ») : cette expression résume à elle seule l’esprit de la Suède où le compromis et le consensus occupent une place essentielle. En réunion, tous les participants expriment leur point de vue et la prise de décision est collective. Autant dire pas très rapide… Ponctualité, poignée de main ferme et une tenue sobre – l’égalité étant une valeur clé en Suède – sont de mise. Autre spécificité, la hiérarchie est peu marquée dans les entreprises ; la communication, elle, est directe. Il est par ailleurs important de savoir s’exprimer en anglais.

Norvège : humilité et fiabilité

Norvège

« Tu ne dois pas croire que tu es quelqu’un de spécial ! » Cette règle de la loi de Jante, un code de conduite valable dans tous les pays scandinaves, l’est aussi en Norvège. Le pays des fjords partage un certain nombre d’autres valeurs culturelles avec ses voisins : égalité, consensus, franchise… Si les réunions sont relativement informelles, la ponctualité, la fiabilité et le respect des délais sont appréciés par les hommes et les femmes d’affaires de Norvège. Ces dernières représentent d’ailleurs plus de 40 % des membres des CA dans les entreprises cotées.

Finlande : le silence est d’or

Finlande

Énigmatiques, taciturnes, modestes, introvertis… les habitants de ce pays nordique - qui n’est pas pour autant scandinave, la langue finlandaise n’étant ni germanique ni indo-européenne - parlent peu. Le silence en réunion n’est pas rare… mais lorsqu’ils s’expriment, c’est pour dire, sans rhétorique, quelque chose d’important qu’ils pensent vraiment. Mieux vaut d’ailleurs tenir votre parole : elle est synonyme d’engagement. Autre particularité finlandaise, il n’est pas inhabituel de recevoir une invitation au sauna, qu’il convient d’accepter.

Estonie : calme et réserve au pays des start-up

Estonie

Pays des bords de la mer baltique, proche linguistiquement de la Finlande, l’Estonie est connue pour avoir inventé le logiciel Skype. Ses 1,5 million d’habitants, généralement polyglottes comme partout en Europe du Nord, sont réputés pour leur réserve, leur calme et leur professionnalisme. Dans les négociations, ils apprécient la franchise, la concision, l’honnêteté, la modestie et la politesse. L’utilisation des titres est d’ailleurs obligatoire. A contrario, ils n’apprécient pas le contact physique et n’aiment pas être pressés pour prendre une décision.

Lettonie : la courtoisie au pays qui chante

Lettonie

Lab-dien ! Le « bonjour » en letton, langue balte et indo-européenne, pourrait briser un peu la fameuse réserve des habitants de ce pays de lacs et de forêts. Même si le letton n’y est pas la seule langue pratiquée, loin s’en faut : un tiers de la population est en effet russophone. Mondialement connus pour leur attachement au chant traditionnel – nombre de Lettons font partie d’une chorale – ils sont en même temps souvent perçus comme étant des personnes courtoises et peu expressives qui aiment aller à l’essentiel.

Lituanie : respect et politesse

Lituanie

Le plus grand des Etats baltes, la Lituanie se rêve en prochaine Sillicon Valley. Les habitants de ce pays qui mise sur les secteurs des TIC et des biotechnologies sont réputés pour leur maîtrise des langues étrangères, notamment l’anglais et le russe. Si les Lituaniens se montrent moins réservés que leurs voisins lettons et estoniens, les premiers contacts peuvent être formels. Dans tous les cas, le calme, le respect, la politesse et la ponctualité sont de mise. Évitez de critiquer l’équipe lituanienne de basket, ce sport fait partie intégrante de l’identité du pays.

Islande : informalité et optimisme

Islande

Ile volcanique peuplée de 320 000 habitants seulement, l’Islande se démarque par les relations amicales et informelles qui y règnent : dans ce petit pays nordique, le comportement est décontracté, l’attitude optimiste et on mêle les affaires au plaisir. Pour autant, malgré cette informalité dans les relations, la ponctualité et une tenue vestimentaire formelle sont préconisées. Directs dans leur façon de communiquer et rapides dans la prise de décision, les professionnels islandais apprécient l’honnêteté et la fiabilité. Tenir sa parole est essentiel.

PARTAGEZ CE DOSSIER