Les "Business Inspirations" de Victor Augais

Business Inspiration : quel avenir pour l’automobiliste parisien ?

Les voyages forment le business. Parti en famille, pendant un an, s’inspirer d’idées innovantes avant de créer sa prochaine entreprise, l’entrepreneur globe-trotteur Victor Augais nous le prouve régulièrement. Actuellement à San Francisco, il nous livre, pour son premier billet, une réflexion sur les transports urbains.

Victor Augais

Je commence par un premier thème qui fait le quotidien de notre installation à San Francisco : les transports. A Paris, je ne peux imaginer la vie sans mon scooter pour mes déplacements quotidiens en banlieue parisienne : les bouchons rendent l’usage de la voiture quasi impossible, et la pratique des transports en commun n’est envisageable qu’à condition de diviser mon activité par 2.

San Francisco : comment circuler ?

transports en commun

Pour mieux me rendre compte des solutions à San Francisco, ville pionnière en la matière et siège d’Uber, nous décidons de nous passer de voiture pendant 3 mois, sans renoncer à nos déplacements. C’est l’occasion de tester les transports en commun locaux. Après un enthousiasme initial, nous avons vite l’impression de passer notre temps à attendre des bus qui ne sont pas souvent à l’heure… Nous testons UberPool, le partage de la course divisant son coût par 2. Ou encore Chariot, qui définit des itinéraires desservis car très demandés, et groupe les utilisateurs dans des vans, le prix de la course pouvant descendre à 3$. Nous utilisons également des app qui comparent le temps de trajet entre les moyens de transport, y compris Uber et Lyft, en indiquant le coût de chaque trajet. Etc.

Location de voiture : le premier test

Je ne suis malheureusement pas éligible à ZipCar ou CityCar Share, les sites de location de voitures de proximité, à l’heure ou à la journée, ouvertes via smartphone. Motif : pas de permis de conduire US.
Je me tourne alors vers la location classique. Le temps d’attente en agence, un samedi matin, pour récupérer une voiture pour la journée semble être équivalent à la queue du 15 août au péage de St Arnoult… Je réalise que le frein principal pour l’usage régulier de la location de voiture est bien de la récupérer rapidement, à côté de chez soi, et sans attente, idem pour le retour. C’est ce que proposent les sites de location de voiture entre particuliers, comme GetAround ici, ou Drivy en France. Le test est en cours avec GetAround, qui permet également d’ouvrir les voitures avec son smartphone.

La gestion de flotte : un marché d’avenir ?

Nous sommes donc clairement en présence d’un marché d’avenir, je suis en passe d’être convaincu en tant qu’utilisateur, mais reste-t-il des opportunités à prendre sur un marché déjà embouteillé, avec des acteurs établis dopés aux millions des fonds d’investissements US ? Ma première réaction est de me dire qu’il est trop tard pour moi, et qu’il vaut mieux passer mon chemin…

"L’utilisation de la voiture à Paris va devenir impossible"

Et puis, en regardant à nouveau ce marché en explosion avec mon expérience passée, je me dis que plus l’utilisation de la voiture à Paris va devenir impossible, moins il sera intéressant de posséder sa voiture. Donc en parallèle de l’essor des sites de location entre particuliers, il faudra bien que certains continuent à détenir et gérer l’actif que représente la voiture, son entretien, le parking, etc.
Il y a peut-être des activités à développer autour de la gestion des flottes mises à disposition des sites de type Drivy ou GetAround, entretien de ces véhicules, parking etc. Avec une stratégie immobilière autour des parkings, qui pourraient être eux-mêmes mis en location à l’heure sur des plate-formes spécialisées comme OPnGO vient d’en lancer une. Reste à trouver des parkings où ces activités seraient possibles… Rien ne dit à ce stade qu’il y ait un business model intéressant, mais l’idée vaut sûrement la peine d’être étudiée…

Retrouvez l’intégralité de ce billet sur le blog de Victor Augais et rendez-vous prochainement pour découvrir sa prochaine "business inspiration" !

PARTAGEZ CE DOSSIER