Les chiffres du jeudi

Février 2017

Retrouvez les "chiffres du jeudi" publiés en février 2017.

7€

Pour 1 € investi dans la publicité = 7 € en moyenne de PIB générés en Europe.

Selon une étude Deloitte commandée par la Fédération mondiale des annonceurs, la publicité créerait en Europe jusqu’à 6 millions d’emplois, soit 2,6 % des actifs.

La France est particulièrement bien placée, en raison notamment de l’importance des services et de la publicité en ligne, avec 7,85 € de PIB créés pour 1€ investi, et 536 000 emplois directs ou indirects.

Source :
The economic contribution of advertising in Europe, Deloitte, 16/01/2017
via Quand 1 euro investi en publicité génère 7 euros de PIB, Challenges, 16/01/2017

64 %

  C'est le pourcentage de dirigeants de TPE-PME françaises qui envisagentpositivement l’avenir.

Selon l’enquête Future of Business établie par Facebook, l’OCDE et la Banque mondiale, seuls 8 % d’entre eux voient le futur de manière négative et 28 % ont un avis neutre.

L’étude mensuelle, établie via un questionnaire Facebook, révèle les niveaux de confiancedes entrepreneurs, sur des thèmes allant de l’emploi aux difficultés macroéconomiques, en passant par le maintien de la rentabilité.

Source : Future of Business, via Chef d’entreprise, 27/01/2017

2050

C’est la date à laquelle la France pourrait se passer des énergies fossilesselon le scénario négaWatt 2017-2050.

Cette association qui regroupe des professionnels de l’énergie et des citoyens, et qui a reçu plusieurs soutiens de l’Institut CDC pour la Recherche, affirme que la France pourrait réduire de moitié sa consommation et passer en même temps à 100 % d’énergies renouvelables.

L’Ademe, qui avait également proposé un scénario 100 % EnR l’an dernier, reste convaincue de l’effet positif que cela pourrait apporter à l’économie française.

Source : Association négaWatt, via La France n’a plus besoin d’énergies fossilesNouvelles-ENR, 06/02/2017

63 %

C’est la part des responsables informatiques et cadres dirigeants qui considèrent que la décentralisation informatique favorise l’innovation dans l’entreprise.

D’après l’enquête VMware, l’achat et la gestion de logiciels de travail par des employés n’appartenant pas à la direction informatique permettrait de gagner en rapidité et en réactivité

En termes de compétitivité, ces gains se traduiraient par un lancement plus rapide des produits et services et une meilleure adaptation aux conditions du marché.

Une partie non négligeable des répondants émet cependant des réserves concernant les coûts de cette décentralisation et soulève des problèmes de contrôle et de sécurité.

Source : VMware via La décentralisation du numérique est en marche dans les entreprisesFinYear, 15/02/2017

A propos du chiffre du jeudi

Le chiffre du jeudi, c’est un chiffre sélectionné pour vous chaque semaine par nos équipes. Issu de l’actualité, ce chiffre présente une donnée marquante en lien avec l’écosystème et les missions de Bpifrance. 
Il porte sur des thèmes liés à l'entreprise, le financement, l’investissement, l’internationalisation, l’innovation, le développement durable, la transition numérique…

PARTAGEZ CE DOSSIER