Les entreprises et l'Europe

Prêt aux Industries Créatives : « une opportunité majeure » pour les PME françaises

Bpifrance et le Fonds Européen d’Investissement (FEI) ont signé, le 1er février 2017, un contrat de garantie pour mettre sur le marché un « Prêt aux Industries Créatives » destiné aux PME du secteur. Ce prêt, qui devrait être disponible avant juin 2017, a pour objectif de financer 200 PME en 2 ans grâce à une enveloppe de 30 millions d’euros.

Accompagner la French Touch

French Touch

« L’initiative européenne en faveur des industries créatives offre une opportunité majeure aux PME françaises du secteur. » affirme Nicolas Dufourcq, directeur général de Bpifrance. Secteur stratégique de l’économie française, les industries créatives représentent à la fois levier de croissance et de rayonnement dans le monde.  Cette « French Touch », qui regroupe près de 500 000 entreprises du luxe, de l’architecture, de la mode, des arts visuels et décoratifs, de la gastronomie ou encore du spectacle vivant, pèse 104 milliards d’euros du PIB, et représente 1,7 million d’emplois. « L’accès au financement est très souvent limité pour ces entreprises » explique  Pier Luigi Gilibert, président directeur général du FEI. « La garantie du FEI sera l’occasion [...] de mieux financer les entreprises de ces segments de marché et complètera naturellement l’action en fonds propres de Bpifrance pour la  "French Touch" » ajoute le directeur général de Bpifrance.

Les modalités du Prêt aux Industries Créatives

  • Prêt sans garantie sur l’entreprise, ni son dirigeant
  • Financement compris entre 50 K€ à 400 K€ (par bilan ou période de 12 mois)
  • D’un montant maximum égal à celui des fonds propres ou quasi fonds propres de l’entreprise
  • D’une durée de 7 ans dont 2 ans de différé d’amortissement du capital
  • Cofinancement 1 pour 1 obligatoire (bancaire, apport en fonds propres, crowdfunding)


PARTAGEZ CE DOSSIER