33entrepreneurs développe une écurie de start-up

Sélectionner les start-up internationales les plus innovantes dans les technologies du vin, de la gastronomie et du tourisme pour être ensuite le premier à y investir en capital : c'est le pari de 33entrepreneurs à Bordeaux.

Vincent Prêtet © DR

Pour dénicher des oiseaux rares - des start-up internationales innovantes dans les technologies ciblées - la jeune entreprise 33entrepreneurs, à Bordeaux, organise des concours. Le premier impliquait quelque 450 start-up européennes, dont 50 % de plateformes web. Quatre de ces start-up ont été retenues : Simpki, à Rennes, Goot, à Paris, Wineta, à Tallinn (Estonie), et Winegrid, à Porto. « Le programme que nous appliquons pendant trois mois repose sur celui de Techstars, développé à Boulder (Colorado) et porté par le réseau Global Accelerator Network auquel nous sommes affiliés, et qui fédère 50 accélérateurs répartis sur 5 continents », explique Vincent Prêtet, président-fondateur de 33entrepreneurs. Coaching sportif et accompagnement par des mentors de haut niveau, comme Jon Bradford (Techstars Londres), sont au programme.

Fonds d'investissement

Vincent Prêtet s’appuie notamment sur six analystes en veille mondiale pour des projets technologiques et numériques émergeant dans les secteurs du vin, de la gastronomie et du tourisme. L'entreprise, qui dispose de 200 000 euros de fonds propres, prépare une augmentation de capital, pour porter ce montant à 450 000 euros. Elle fonctionne aussi comme une société de capital-risque, notamment grâce à 33entreprises Invest, un fonds d’investissement qui devrait collecter de 1 à 2 millions d'euros d'ici 2016. Nouveau moteur dans l'écosystème local de la French Tech, 33entrepreneurs va lancer des campagnes de recrutement de start-up en 2015, non seulement en Europe mais aussi aux Etats-Unis, au cours de l'été.

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil

Publié par Facebook sur 

Les start-up ont parfois leur propre langage 😄 #parolesdestartuppers https://t.co/K8wjnTyC9h

À LIRE ÉGALEMENT

Pour aller encore plus loin.