Ans Biotech cherche à comprendre la douleur

La société ANS Biotech Auvergne Neurosciences est spécialisée dans la pharmacologie préclinique de la douteur. Elle veut améliorer les nouveaux antalgiques, ces médicaments qui soulagent les douleurs.

François Caussade, pdg d'Ans Biotech
Créée en 2006 par François Caussade, fort d’une expérience de vingt-cinq ans dans l’industrie pharmaceutique, la société de Clermont-Ferrand développe de nouveaux candidats médicaments à visée antalgique. « Nous étudions les effets de nouvelles molécules dans un domaine thérapeutique donné, en l’occurrence la pharmacologie clinique de la douleur, chez l’homme et l’animal » précise le pdg fondateur d’ANS Biotech.

La PME de onze personnes, tous docteurs ou techniciens, a réalisé un chiffre d’affaires de 550 000 euros en 2014 et a doublé ce montant en 2015. Un chiffre d’affaires réalisé à près de 80 % à l’international.

Traiter la douleur

Traiter la douleur

ANS Biotech Auvergne Neurosciences met en avant ses liens privilégiés avec le Centre d’Investigation Clinique de Clermont-Ferrand qui travaille sur l’évaluation des antalgiques chez l’homme. « Tous les modèles précliniques que nous développons doivent avoir un lien logique avec la recherche clinique, pour qu’ils soient les plus prédictifs possibles dans la prise en charge et le traitement de la douleur, chez l’homme comme chez l’animal » explique François Caussade.

 

Membre du réseau Bpifrance Excellence, ANS Biotech a bénéficié de plusieurs soutiens de Bpifrance depuis sa création notamment pour le financement de programmes de recherche

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil

Publié par Facebook sur 

Le projet DEFI Blé Dur a reçu 5 M€ via le Programme Investissement d'Avenir pour développer la filière de ... https://t.co/pPLJXpvTQF