Cy-Clope aide les entreprises à ne pas mégoter sur l'environnement

La jeune pousse lyonnaise, Cy-Clope, lance la première filière de gestion du déchet mégot en entreprise. Un bon point pour l’environnement. 

Antoine Di Tommaso et Thibault Legrand, co-fondateurs de Cy-Clope
La Mairie de Paris, qui a institué depuis le 1er octobre une amende de 68 euros pour « jet de mégot sur la voie publique » et installé 30 000 corbeilles « Bagatelle » munies d’éteignoirs dans les rues de la capitale, n'est pas la seule à vouloir régler le problème des dizaines de milliards de mégots qui souillent les rues et pis, polluent l'environnement.
Antoine Di Tommaso et Thibault Legrand, les deux fondateurs de la start-up Cy-Clope, incubée à l'EM Lyon d'Ecully, s'y sont également attelés. Avec une cible bien précise : les entreprises.

Le  cy-clopeur

Ils ont donc conçu une sorte de borne, fabriquée par une PME du nord de la France, et capable de contenir jusqu’à 10 000 mégots. Elle est installée en bas des immeubles où les salariés font généralement leur pause cigarette. Élégante et colorée, elle devrait à l'avenir non seulement faire partie du nouveau mobilier urbain, mais surtout, elle appartient d'ores et déjà au système de collecte et de recyclage international TerraCycle, lancé en 2001 par deux étudiants de l'Université de Princeton, aux Etats-Unis.

Les déchets sont traités dans une usine de Mende, en Lozère. Car tout, dans la cigarette, est recyclable. La cendre, le tabac et le papier font du compost. Quant au filtre, fait en acétate de cellulose (du plastique, donc), il est recyclé dans la fabrication de plaques d’isolation ou de palettes industrielles.

Abonnement mensuel pour les entreprises

mégots de cigarettes
Si une entreprise veut agir concrètement pour l'environnement, Cy-Clope vient poser un diagnostic, visant à quantifier le volume de déchets, ce qui permettra de savoir avec quelle fréquence vider les bornes. La start-up propose aux entreprises et aux collectivités un abonnement mensuel (à partir de 75 euros par mois) pour la location de bornes, baptisées Cy-Clopeurs, la collecte et le recyclage des mégots. Cerise sur le gâteau, la jeune start-up offre un bilan environnemental basé sur les quantités récoltées.

Une cinquantaine de Cy-Clopeurs devraient être installés d’ici la fin de cette année en Ile-de-France (la société Mediamétrie est la première à avoir adopté le Cy-Clopeur) et en région Rhône-Alpes - à commencer par l'EM Lyon. Les deux jeunes fondateurs, qui tablent sur un chiffre d’affaires de 30 000 euros pour leur premier exercice, préparent une levée de fonds.

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil

TwigBundle:Exception:error500.html.twig

Patrice Bégay vous donne la niaque ! https://t.co/Lrk36hUzs3

À LIRE ÉGALEMENT

Pour aller encore plus loin.