Devialet veut se faire entendre de la planète entière

Après avoir remporté de nombreux prix grâce à ses innovations dans l’ingénierie acoustique, la start-up parisienne ouvre actuellement des boutiques dans les plus grandes villes du monde.

planète
Le fabricant d’amplificateurs hi-fi haut de gamme Devialet a récemment ouvert un espace de vente dans un grand magasin à Berlin, une boutique à Londres et sera bientôt implanté à New York.
En 2016, la société membre du réseau Bpifrance Excellence a l’Asie en ligne de mire, avec notamment des ouvertures de magasins prévues en Chine et à Hong-Kong. C’est dans cette optique d’accélération à l’international que Devialet a levé 25 millions d’euros en juin dernier, auprès d’investisseurs reconnus que sont Marc Simoncini, Jacques-Antoine Granjon, Xavier Niel et Bernard Arnault. Ces derniers y avaient déjà injecté 12 millions d’euros fin 2012.

Un palier dans la stratégie commerciale

Devialet

Fondée en 2007 par trois entrepreneurs, la start-up a développé des enceintes très haut de gamme, grâce à une technologie innovante mêlant l’analogique au numérique.

Pour vendre son produit phare, baptisé Phantom, Devialet a tissé un réseau de partenariats commerciaux à travers le monde.
Mais pour croître davantage, la société, qui emploie 140 personnes, a décidé d’ouvrir ses propres boutiques, afin de faire tester ses produits directement en magasin et toucher ainsi une plus large clientèle.

Avec un chiffre d’affaires de 5 millions d’euros en 2013 et de 12 millions d’euros en 2014, Devialet n’a pas encore atteint la rentabilité - mais c’est l’objectif, qui devrait être dès cette année…

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil

TwigBundle:Exception:error500.html.twig

Les start-up ont parfois leur propre langage 😄 #parolesdestartuppers https://t.co/iOOzrHOktf

À LIRE ÉGALEMENT

Pour aller encore plus loin.