Oneweb : un ambitieux projet d’internet mondial

La start-up Oneweb projette de connecter le monde entier à partir d’une constellation de 900 micro-satellites pesant moins de 150 kilos. Si cette initiative émane de l’entrepreneur américain Greg Wyler, l’européen Airbus est particulièrement impliqué dans ce pari industriel.

Le patron de la start-up Oneweb, Greg Wyler, est de nature ambitieuse. En effet, il souhaite fournir Internet aux trois milliards de personnes qui n’y ont pas encore accès, en particulier dans les pays émergents. Le tout à des prix abordables.
Pour Greg Wyler, « la Toile est essentielle à l’essor économique et c’est le seul moyen d’éliminer la pauvreté »
Pour y parvenir, il compte mettre sur orbite 900 micro-satellites à une altitude de 1200 kilomètres, d’ici à 2019. Le business modèle de cette technologie est désormais viable, pour un coût estimé entre 2,5 et 3 milliards de dollars.

Une levée de fonds mondiale

Dans son aventure, l’entrepreneur a fait sa première levée de fonds de 500 millions de dollars en réunissant un tour de table prestigieux : le concepteur américain de puces pour smartphones Qualcomm, Bharti Enterprises (opérateur de télécom indien), Totalpay (détenu par le milliardaire mexicain Ricardo B. Salinas, Intelsat (fournisseur de services de télécommunications par satellites), Coca-Cola Company ainsi que, du côté de l’Europe, Richard Branson, (PDG de Virgin et partenaire historique de Oneweb) et Airbus Group.

Innover et penser global !

Le projet Oneweb illustre la pensée globale et mondiale que doit avoir une start-up aujourd’hui pour s’imposer demain : Penser grand. Produire vite. Dépasser les clivages et les frontières...

Tom Enders, le patron d’Airbus Group engage son groupe dans ce pari industriel où l’innovation doit être partout pour que ce projet ambitieux réussisse.

Airbus en première ligne

Outre son apport en capital, le groupe européen devra construire (au travers de Airbus Defense and Space) les 900 micro-satellites au rythme de quatre par jour pour une mise en orbite dès 2018.

Pour sa part, Arianespace - dont Airbus et Safran détiennent 27,42% du capital - a été désigné pour lancer 672 micro-satellites pour une valeur estimée à plus d'1 milliard de dollars, soit le plus gros contrat de son histoire !

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil

TwigBundle:Exception:error500.html.twig

Optisun valorise son savoir-faire avec le label Entreprise du Patrimoine Vivant @labelepv https://t.co/TLP3vFDpHh https://t.co/AtYndj2OJM

À LIRE ÉGALEMENT

Pour aller encore plus loin.