Première vraie rentrée pour les étudiants entrepreneurs !

L’entrepreneuriat devient un vrai cours universitaire ! C’est l’un des effets de la réforme qui entre en vigueur avec cette rentrée. Désormais étudier pourra rimer avec créer son entreprise grâce à un nouvel outil : le PEPITE.

Un nouveau diplôme et un statut

Pas de charges familiales, peu d'emprunts à rembourser, du temps et de l'enthousiasme à revendre… Les conditions pour créer son entreprise pendant ses études sont souvent favorables. Et si l’on y ajoute la réforme qui se prépare pour cette rentrée, les conditions deviennent optimales. 29 Pôles étudiants pour l’innovation, le transfert et l’entrepreneuriat (PEPITES) ont en effet été implantés dans les universités. Leur mission : accompagner les étudiants qui veulent créer leur entreprise.

Des espaces de travail collaboratifs

Ces pôles décideront, après évaluation du projet, de l’inscription ou non de l’étudiant au nouveau diplôme universitaire «Création d’Entreprises Innovantes et Entrepreneuriat», déjà surnommé le D2E. Avec à la clé un statut spécifique : celui d’«étudiant-entrepreneur». Grâce à lui, les titulaires pourront conserver leurs avantages d’étudiant (couverture sociale, restauration, transports) pendant toute la période de création de leur entreprise. Ils bénéficieront en outre d’espaces de travail collaboratifs dédiés (coworking, fablabs) et des tuteurs (enseignants et entrepreneurs) seront à leur disposition. Leur sélection à l’entrée ne pourra être qu’un gage de sérieux pour les banques et les clients. Mais attention, ces avantages sont réservés aux bacheliers de moins de 28 ans !

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil

Publié par Facebook sur 

Quel est le #TopTweetsDuVendredi sur l'entrepreneuriat ? https://t.co/LeobOoTOJc https://t.co/VMLHLCOD0b

À LIRE ÉGALEMENT

Pour aller encore plus loin.