Projet collaboratif Ulvans ou le développement d’une filière de valorisation des algues

Porté par un consortium de trois entreprises et deux laboratoires de recherche, le projet de R&D Ulvans valorise le potentiel des macroalgues pour la santé et la nutrition des plantes, des animaux et des hommes. Le programme Ulvans se termine avec la création d’une filière complète de valorisation des macroalgues et la mise sur le marché de nouveaux produits naturels et algosourcés issus des algues.

Les algues, innovation de rupture pour la nutrition et la santé animale et végétale

Algues

Le projet Ulvans vise à développer une collecte d’algues vertes en mer et un procédé de transformation des algues afin d’en extraire des molécules d’intérêt pour produire des actifs d’origine naturelle pour l’aquaculture, l’alimentation et la santé des animaux de rente et des végétaux cultivés. Des composants naturels sont présents à des niveaux de concentration élevés dans les algues vertes.

La stratégie du projet a été de créer une filière complète allant de la récolte (en mer et sur la plage) jusqu’à la commercialisation de produits issus des algues.

Innovation et cohésion, les clés du succès du projet Ulvans

"Le succès du projet Ulvans s’explique d’une part, par le caractère très innovant du traitement et de la valorisation des algues, et surtout par la cohésion existant au sein du consortium

Géraldine Eyang Ndong
Les partenaires sont complémentaires et chacun a su mettre à profit ses compétences tout en conservant son cœur de métier. Ce qui a permis plus d’efficacité dans la réalisation des tâches et une meilleure fluidité des informations relatives au projet." Géraldine Eyang Ndong, chargée de gestion des programmes collaboratifs à Bpifrance.

Le consortium : 5 partenaires qui se sont regroupés pour fonder cette nouvelle filière de valorisation des algues et ouvrir de nouveaux marchés, notamment à l’export :

  • 3 PME aux savoir-faire complémentaires : Groupe Olmix (chef de file), PRP Technologies, Agrival
  • 2 laboratoires académiques : L’université de Bretagne Sud et le CNRS de Mulhouse

Un projet d’environ 22.6 millions d’euros sur 4 ans, dont 10,7 millions attribués par Bpifrance.

Un projet qui répond à des enjeux sanitaires

Hervé Balusson
Le projet Ulvans a permis à notre groupe et à nos 5 partenaires industriels et académiques de lancer une démarche d’innovation fructueuse et pérenne, et de structurer une filière robuste depuis l’accès aux algues jusqu’à leur valorisation sur les marchés internationaux. 

L’innovation collaborative et le soutien de Bpifrance ont été les clés de succès de ce projet, dont les résultats sont sources de savoir et de valeur ajoutée. Cela se traduit aujourd’hui par une reconnaissance scientifique internationale, des emplois stables créés sur le territoire breton et des produits alternatifs performants

 
Ces produits algosourcés répondent aux enjeux sanitaires au cœur des préoccupations internationales (réduction de l’antibiorésistance, substitution des protéines animales en pisciculture, diminution de la mortalité dans les élevages, etc.). " Hervé Balusson, Pdg du Groupe Olmix.

 

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil

Publié par Facebook sur 

Mappingcontrol, le spécialiste aixois du #véhicule #connecté, se lance en Afrique ! https://t.co/eA06mGxQLG

À LIRE ÉGALEMENT

Pour aller encore plus loin.