Rapport PME 2015 : 3 questions à Laurence Tassone (Observatoire des PME)

Le Rapport PME édition 2015 vient d'être publié. A cette occasion, nous avons interrogé Laurence Tassone, responsable de l’Observatoire des PME, pour qu'elle nous présente cette nouvelle édition.

Qu’est-ce que le Rapport PME ?

Ce rapport dresse, depuis 11 ans, le panorama des PME françaises et de leur évolution. Il a été récemment élargi aux ETI et propose des comparaisons internationales lorsque les données sont disponibles.

« Aller à l’essentiel ! », la ligne directrice du Rapport tient en une expression. Son contenu est un concentré d’analyses et de chiffres historisés sur le profilage des PME, leur situation économique et financière, leurs modes de financement et leurs comportements de R&D et d’innovation.

Pour garantir la qualité des informations, l’Observatoire des PME, piloté par Bpifrance Le Lab, s’est entouré des acteurs référents dans les domaines couverts. Ce sont ainsi 12 entités françaises, mais aussi européennes et internationales, qui ont contribué à la rédaction de cette édition 2015, et plus d’une quarantaine, en tout, sur les onze années !

Quelles sont les tendances qui se dégagent de ce Rapport ? 

L’arrêt de la dégradation de la situation des PME pourrait être le marqueur de l’année 2014. Certaines tendances le suggèrent : un retour de l’investissement dans les PME manufacturières, la fin de la détérioration de la rentabilité des PME non micro-entreprises, des défaillances de PME au plus bas et la reprise de la création d’entreprise.

En 2014, des entreprises sont encore et toujours à contre-courant de l’atonie conjoncturelle !
Les micro-entreprises sont davantage présentes à l’export. Les PME investissent toujours plus en R&D, publient plus de brevets et conservent leur place dans la commande publique… alors que la tendance nationale dans ces domaines est à la stabilité ou au repli.

Cependant, l’activité des PME est encore très contrastée selon leur taille ou leur secteur d’activité, et progresse trop faiblement pour parler de reprise. Les micro-entreprises, tournées essentiellement vers des marchés locaux, peinent encore. Leur niveau de défaillance est toujours au plus haut.

La croissance française enregistrée en 2015 pourrait renforcer les évolutions positives de 2014 et contribuer au redémarrage des TPE et des PME qui n’ont pas encore franchi le cap de la crise.

Quelles sont les nouveautés de cette dernière édition ?

Il s’agit de la première version 100 % numérique et ses contenus évolueront tout au long de l’année.

Cette édition 2015 est aussi totalement personnalisable. Le lecteur peut, par exemple :

  • construire son Rapport sur mesure, selon ses thèmes de prédilection ;
  • découvrir de nombreux contenus additionnels, s’il veut aller plus loin dans l’analyse ;
  • accéder aux données de 160 figures en open-data pour les utiliser dans ses propres études.

La meilleure manière de comprendre toutes les nouveautés du Rapport PME 2015 est de le découvrir par vous-même.
Pour cela, une seule adresse : www.bpifrance-lelab.fr/pme15

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil

TwigBundle:Exception:error500.html.twig

Il faut veiller l'environnement digital en premier temps pour créer sa stratégie ! #AccélérateurPME @playapp https://t.co/kUJ45JOPFx