Une start-up iséroise met au point Hydrao, une douche intelligente

Smart’N’Blue, basée à Grenoble, a débuté cette année la commercialisation d’un pommeau de douche connecté dénommé Hydrao, qui permet de gérer la consommation d’eau. Dès 2016, la société va partir en quête de débouchés aux États-Unis.

Douche

La start-up Smart’N’Blue est sur le point d’effectuer une seconde levée de fonds pour développer son projet de douche intelligente à grande échelle. Cette fois-ci, le montant porte sur 400 000 euros. L’idée du concept a germé il y a trois ans dans la tête de Gabriel Dela Monica, président et fondateur de Smart’N’Blue, en partant d’un constat simple : une douche équivaut à 75 litres d’eau, soit un coût unitaire de 50 centimes. Au total, 40 % de la consommation d’eau quotidienne d’un ménage provient de la douche. Dès lors, il a mis au point le prototype d’un pommeau de douche intelligent, puis a déposé le brevet de son concept baptisé « Hydrao », avant de fonder sa société en 2014.

Un concentré de technologie

Hydrao
Hydrao se fixe comme un pommeau de douche standard. Il est composé de Led qui s’éclairent pendant la douche lorsqu’un certain seuil de consommation est atteint (10 litres, 50 litres, mais ces niveaux sont personnalisables par l’utilisateur). Fonctionnant sans pile grâce à une micro-turbine qui produit de l’énergie à partir de l’écoulement de l’eau, Hydrao dispose également d’un système Bluetooth fourni par STMicroelectronics. Ce qui permet aux utilisateurs de gérer la consommation d’eau et d’accéder aux applications contenues dans Hydrao à l’aide d’un smart-phone.

Une première levée de fond pour démarrer la production

Fin 2014, Gabriel Della Monica, ancien ingénieur en électronique, lève près de 20 000 euros sur la plateforme de financement participative KissKissBankBank, à travers un système de pré-commandes : « Outre la levée de fonds, cette campagne de crowdfunding nous a permis de valider notre idée et de confirmer qu’il y avait un marché », affirme-t-il. Résultat ? La start-up aux quatre employés a déjà livré 1 000 particuliers l’été dernier, tout en poursuivant actuellement ses livraisons. Par ailleurs, un office HLM du Nord de la France a acquis 350 modèles Hydrao.

Une fabrication « made in France »

Produit aux vertus écologiques, Hydrao est fabriqué dans l’Hexagone. Certes, le plastique provient de Chine, mais l’électronique est conçue en Isère et l’assemblage est effectué auprès d’un partenaire industriel situé dans le Nord de la France. Au prix de 75 euros, le tarif d’Hydrao est abordable, sans oublier qu’il permet d’économiser 250 euros par an pour une famille de quatre personnes. Outre les particuliers, la société mise sur les hôtels et les collectivités locales pour accroître son carnet de commande.

Les États-Unis en ligne de mire

ligne de mire

En gagnant plusieurs concours, Smart’N’Blue va pouvoir s’exposer aux États-Unis l’an prochain. Elle sera ainsi présente au salon hi-Tech de Las Vegas (CES) en janvier prochain, afin de chercher des débouchés et trouver des partenaires industriels locaux qui produiront Hydrao outre-Atlantique. En février, elle intègrera un accélérateur à Boston, avec les mêmes objectifs de conquête de l’Amérique, qui subit régulièrement des périodes de sécheresse et de restriction d'eau…

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil

Publié par Facebook sur 

L'Open Innovation, une collaboration mutuellement bénéfique https://t.co/4X0vrm381f https://t.co/ycygpYlV0o

À LIRE ÉGALEMENT

Pour aller encore plus loin.