Assises du Financement et de l'Investissement : ce qu'il faut retenir

De nouveaux projets d’investissements pour l’économie

Les principaux projets annoncés lors des assises, en présence du Président de la République, des Ministres Michel Sapin et Emmanuel Macron, et des principaux acteurs du financement des entreprises en France.

A l'occasion des Assises du Financement et de l'Investissement qui se sont tenues le 15 septembre, 3 nouveaux projets d'investissements pour l'économie ont été annoncés. Découvrez-les :

Mobiliser les financements européens :

Suite à la recapitalisation du Fonds Européen d’Investissement en juillet par les Etats membres de l’Union européenne, la Banque Européenne d’Investissement portera chaque année le total de ses financements annuels en France à 8,5 milliards d’euros, à la fois pour le financement de grands projets d’infrastructures, le soutien aux investissements des collectivités territoriales et le financement des entreprises.

Mobiliser les moyens issus des cessions de participations de l’Etat

L’Etat mobilisera des marges de manœuvre issues notamment des cessions de participations dans les entreprises dont il est actionnaire pour de nouveaux projets d’investissement.

L’Etat investira ainsi 1 milliard d’euros en fonds propres conjointement avec la Caisse des Dépôts, qui apportera de son côté 900 millions d’euros, pour financer la construction de 25 000 logements intermédiaires sur cinq ans dans les zones tendues.

Mobiliser la Caisse des Dépôts et Consignations 

La Caisse des Dépôts et Consignations se mobilisera sur l’ensemble des projets inscrits dans les Contrats de Plan Etat-Région pour 2014-2020.

Par ailleurs, elle mobilisera une nouvelle enveloppe de 500M€ de fonds propres pour le financement des infrastructures.

En outre, la Caisse des dépôts lance des travaux avec les services de l’Etat et la Banque Européenne d’investissement pour développer de nouveaux outils de financement innovants et notamment de nouvelles obligations de projets (« project bonds »), suite à la première expérience avec l’opérateur haut débit Axione l’été dernier. La Caisse des Dépôts mobilisera notamment ces outils au service de trois priorités en termes de développement économique et territorial que sont la transition énergétique, le très haut débit et le tourisme.

Sur 2014-2020, l’Etat et la Caisse des Dépôts mobiliseront une enveloppe de prêts (1 milliard d’euros) sur les fonds d’épargne à des conditions privilégiées pour le financement de nouvelles lignes de transport portées par le Grand Paris. 

PARTAGEZ CE DOSSIER