Entrepreneuriat féminin

Carole Léonard, une « fille de » dans l’univers très masculin des biotechnologies

La dirigeante de l’entreprise toulousaine Teknimed, une PME spécialisée dans les dispositifs médicaux, ambitionne une croissance encore plus forte à l’international.

Carole Léonard

Si Carole Léonard reconnaît avoir mis sa touche féminine dans le management, la pdg de Teknimed, spécialisée dans les dispositifs médicaux pour l’application orthopédique, veut surtout s'inscrire dans une continuité…. masculine. C'est en effet son père, Alain Léonard, qui a fondé la PME toulousaine. Carole Léonard n'a pris les rênes de l’entreprise familiale qu'en 2011. La fille, architecte de formation, a d'ailleurs d’abord dû faire ses preuves, dans le BTP, en travaillant notamment sur la rénovation du Carlton de Cannes et la construction de la Tour Odéon à Monaco.

Dans le monde encore très masculin des biotechnologies, Carole Léonard ne veut pas entendre parler de féminisme : « Nos salariés sont sélectionnés en fonction de leurs compétences. Seuls comptent la croissance et le développement. La parité n’est pas un objectif pour nous », assure-t-elle.

Aujourd'hui, à 38 ans, elle gère une entreprise forte d'une cinquantaine de salariés, qui affiche une croissance annuelle de 15 % et se développe essentiellement à l'international. La PME réalise en effet 90 % de son chiffre d’affaires (8 millions d’euros l'an dernier) à l'étranger. «Teknimed dispose de son propre réseau de distributeurs dans 120 pays, mais nous fournissons également des produits sur mesure pour les grands groupes, tels Johnson & Johnson », indique ainsi Carole Léonard.

Son ambition : concevoir un ciment résorbable

L’innovation est, comme du temps de son père, au cœur de la stratégie de Teknimed, avec 15 % du chiffre d’affaires consacré chaque année à la recherche et au développement. « Nous souhaitons devenir la première société à concevoir un ciment résorbable pour l’orthopédie », affirme la pdg. D’autres pistes sont également à l’étude. Teknimed travaille ainsi sur le projet européen H2020, pour des recherches dans la biologie cellulaire. De quoi en effet pousser un peu plus le développement international de cette PME, membre de la communauté Bpifrance Excellence

PARTAGEZ CE DOSSIER