Histoires d'entrepreneurs

Histoires d’entrepreneurs : Eco-Med

C’est à Marseille sous le regard protecteur de la Bonne mère que débute l’aventure de 6 jeunes talents, sur-motivés, bien décidés à révolutionner la filière de l’expertise écologique en créant Eco-Med en 2003. À moins de 30 ans, ils deviennent les pionniers d’un territoire encore hostile et méconnu.

Dialogue et expertise au service des milieux naturels

La vitalité d’Eco-Med réside en son rôle de leader, de précurseur. Explorer le champ des possibles, investiguer, y croire, dépenser une énergie folle, toujours, se décourager parfois, reculer : jamais. Telle est l'aventure de ses fondateurs qui s’attachent à décrypter une nature colossale et complexe.

L’objectif ? Analyser, expertiser la faune sauvage, l’environnement, l’écosystème que l’on projette de modifier. Agir en connaissance de cause. Prédire, anticiper les effets de son action sur l’environnement. Être responsable. Julien Viglione

L’équipe accompagne les entreprises dans leurs projets d’aménagement du territoire (routiers, immobiliers, services) en leur proposant une expertise des risques écologiques en amont de la réalisation.

Une expertise minutieuse de chercheurs, docteurs, botanistes, spécialistes aguerris chargés d’évaluer les risques écologiques liés à la modification d’un environnement. Nous sommes 55 hommes et femmes enthousiastes, sans détours, obstinés parfois, mus par une éthique inébranlable.
Une armada de passionnés au parcours universitaire à faire pâlir. Et, croyez- moi, il faut de la passion pour servir et raconter l’environnement. Julien Viglione

Après avoir enregistré une vingtaine de projets à ses débuts, l’entreprise compte en 2012 plus de 400 projets à son actif. Une ascension progressive, fruit d’une ambition créatrice et persistante de leurs instigateurs.

Eco-Med a pu se lancer à la conquête de nouveaux horizons en bénéficiant en 2013 du soutien de Bpifrance pour son développement à l’international. L’esprit Eco-Med se déplace, se mixe au-delà des mers avec toujours le même objectif : créer un monde responsable.

PARTAGEZ CE DOSSIER