Innovation alimentaire : innover pour nourrir « autrement » la planète

Alimentation : des enjeux colossaux

Si l’agroalimentaire est si porteur pour l’innovation en France et dans le monde, c’est que les enjeux du secteur sont visibles partout et partagés par l’ensemble de la planète.
enjeux de l'alimentaition

Certes, l'agriculture, qui représentait 18 % de la richesse totale de la France au sortir de la deuxième guerre mondiale, n'y contribue plus qu'à hauteur de 1,5 %. Mais il n'empêche, presque la moitié du territoire de l'Hexagone est consacrée à la production agricole. La France reste la première puissance agricole en Europe, avec 70 milliards d’euros de production et 8 % des emplois agricoles européens. Et c'est en partie grâce à la production agricole (viticulture comprise) que le commerce extérieur français réussit à tirer son épingle du jeu. Ainsi, en 2014, la balance commerciale agricole et agroalimentaire est restée largement positive, à 9,2 milliards d'euros.

En outre, les Nations Unies estiment qu'environ 805 millions de personnes, sur la population actuelle du globe (7,3 milliards de personnes), soit une sur neuf, a souffert de sous-alimentation chronique entre 2012 et 2014. La plupart des gens qui ont faim sont dans les pays en développement. Par ailleurs, dans les pays riches, de même que désormais dans les pays émergents, les problèmes de mauvaises habitudes alimentaires et d'obésité font des ravages, en raison des maladies qu'elles suscitent. Sans oublier le gâchis alimentaire, la déforestation, etc. Pas étonnant que, face à ces enjeux, les initiatives se multiplient dans ce secteur, porteur s'il en est.

PARTAGEZ CE DOSSIER