L'économie sociale et solidaire (ESS)

L'économie sociale et solidaire, le nouveau must # 2

Focus sur les Scop pour ce deuxième volet de présentation des initiatives dans le domaine de l’ESS.

Les Scop d'amorçage favorisent la transmission d'entreprises aux salariés

Les dirigeants français vieillissent, et quelque 50 000 entreprises de moins de 100 salariés seraient dirigées par des Pdg au bord de la retraite... Sachant qu’en moyenne plus de 10 % de ces PME ne sont pas transmises, ce sont plusieurs millions d’emplois qui sont en jeu... Les raisons de cette situation sont multiples : certains fondateurs ont du mal à envisager la retraite, et encore plus à organiser la cession de leur « bébé ». En outre, nombre de ces entreprises valent cher... Résultat, les salariés qui voudraient les racheter ont du mal à réunir les fonds nécessaires.

Un nouveau dispositif

Conscients du problème, les pouvoirs publics ont inclus dans la loi sur l’économie sociale et solidaire de 2014 une nouvelle forme de Scop (Société Coopérative et Participative), baptisée Scop d’amorçage, dans le but, précisément, de faciliter le passage du contrôle de l’entreprise des propriétaires à l’ensemble des salariés, et ce, même si ces derniers sont au départ minoritaires au capital. Ils ont en effet sept ans pour reprendre entièrement la société, grâce à leurs fonds personnels ou avec l’aide d’autres investisseurs (qui seront rémunérés au moment de la transformation définitive en Scop).
 « La Scop d’amorçage est un bienfait pour tout le monde », déclarait dans la presse Jacques Cottereau, vice-président de la Confédération des Scop, à l'occasion de l'inauguration du statut par Delta Méca, une entreprise d’usinage spécialisée dans la fabrication de pièces techniques en urgence, à Couëron, près de Nantes, qui affiche 150 clients dans les secteurs ferroviaire, nucléaire ou offshore et un chiffre d’affaires de 4 millions d’euros. Reprise par ses salariés en mai dernier - avec l'aide de la Région Pays de la Loire, qui les a fait bénéficier du dispositif Capital Scop doublant leurs apports personnels au capital - Delta Méca va voir la présence des deux propriétaires associés qui veulent prendre leur retraite baisser petit à petit, et celle des 31 salariés s’accroître.

La vogue des coopératives

Grâce au nouveau dispositif, les dossiers de Scop d'amorçage devraient se multiplier à l'avenir. Quant aux Scop en général, elles sont en vogue actuellement, même si ces coopératives existaient, sous une forme embryonnaire, dès.... 1831. Agriculture, bâtiment, finance, les entités dans ce domaine sont déjà nombreuses. L'année 2014 a été un bon cru pour les créations (277 Scop créées en un an). A la fin 2014, on comptait, au total en France, quelque 2 680 Scop, qui employaient près de 51 000 salariés, sur lesquels 26 900 salariés étaient associés, le tout générant un chiffre d'affaires total de 4,4 milliards d'euros.
 Une bonne affaire pour l'économie, d'autant plus que, selon l'Insee, le taux de pérennité à 3 ans des Scop s'inscrit à 76 %, contre 65 % pour l’ensemble des entreprises françaises.

PARTAGEZ CE DOSSIER