La Chine : terre d'opportunités

Faire de la Chine un partenaire de choix

La visite en France du président chinois Xi Jinping devrait aboutir à des résultats concrets en termes économiques. C’est, en tout cas, ce qu’on espère côté français.

Savoir-faire français

Le premier objectif visé est de rééquilibrer les échanges commerciaux avec le partenaire chinois. En 2013, le déficit avec la Chine représentait 40 % du déficit total commercial français. Pour y parvenir la France peut compter sur son savoir-faire dans différents secteurs dont elle a fait sa spécialité et qui ont vu les exportations vers la Chine progresser. C’est notamment le cas du domaine de la santé et des cosmétiques (+ 13, 4 %), ou bien encore de certaines activités liées à l’économie numérique (+ 22 %).

Investissements croisés

Parallèlement, les autorités françaises devraient également défendre la nécessité d’investissements croisés plus importants. Si 9 000 entreprises françaises sont implantées en Chine, seulement 250 sociétés chinoises sont installées en France. L’entrée du constructeur automobile chinois Dongfeng à hauteur de 14 % dans le capital du groupe PSA, pour 800 millions d’euros, constitue, à ce titre, un signe incontestablement encourageant.

PARTAGEZ CE DOSSIER