Les objets connectés

Objets connectés : filière industrielle de demain!

Le marché mondial des objets connectés, ou de l’internet des objets, devrait exploser dans les années à venir. Certaines prévisions annoncent jusqu’à 80 milliards d’objets connectés en 2020 ! Pour faire émerger des champions français, la filière « objets connectés » a été choisie pour faire partie des 34 plans de la nouvelle France industrielle. Explications

Objets connectés

Qu’est-ce qu’un objet connecté ?

Un objet connecté est un objet intelligent qui comporte un système d’identification, de captation de données. Ces données, une fois recueillies, sont transmises à une interface comme un smartphone ou un ordinateur…
Tout objet peut être connecté : brosse à dents, montre, pompe à insuline, drone… et les possibilités sont infinies. Appliqués aux filières industrielles, les objets connectés offrent des applications nombreuses : renforcement de la traçabilité, marquage d’outils…

Structuration de la filière

Avec des entreprises telles que Medissimo, Myfox, Netatmo, Parrot, Sen.se, Sigfox ou encore Withings, l’expertise française dans le domaine des objets connectés est aujourd’hui reconnue. Pour que la France reste un des leaders de cette filière, un des 34 plans de la nouvelle France industrielle est consacré aux « objets connectés ».

Porté par Eric Carreel, le président de Withings, ce plan « objets connectés » a de multiples objectifs :

  • mettre en place une première cité de l’objet connecté,
  • stimuler l’émergence d’une offre française,
  • promouvoir cette offre française,
  • déployer un réseau européen pour l’internet des objets,
  • mettre en œuvre le déploiement d’objets connectés à l’échelle de filières industrielles,
  • créer un label pour les objets et procédés dont l’impact sur la vie privée des utilisateurs est maîtrisé.

La France a ainsi tous les atouts pour tirer profit de cette nouvelle révolution de l’internet des objets et développer une industrie compétitive au niveau mondial.

PARTAGEZ CE DOSSIER