Les projets collaboratifs

Projet ILI : une solution innovante pour le traitement des fractures vertébrales

ILI (Implant, Logiciel, Imagerie) est un projet collaboratif pour la restauration anatomique peu invasive des fractures vertébrales. Ce projet a permis la mise au point d'implant innovant : le SpineJack®. A ce jour, déja 20 000 exemplaires de cet implant ont été implantés près de dans 15 pays.

Jusqu’à présent, le traitement des fractures vertébrales consistait avant tout à traiter la douleur du patient et potentiellement à corriger la hauteur vertébrale post-traumatique.

Vexim
Avec le projet collaboratif ILI, la PME Vexim a développé un nouveau concept pour le traitement de ces pathologies : la restauration la plus anatomique possible de la vertèbre.
Cette approche offre un traitement global de la vertèbre puisqu’il prend en compte la correction de tous ses profils, y compris celle du plateau vertébral, pour redonner au patient une vertèbre la plus proche possible de son état d’origine.

Financement du projet

Le consortium a obtenu une aide de Bpifrance de 8,8 millions d’euros en 2009 pour le projet ILI. Vexim est le chef de file de ce projet, aux côtés de Biospace Med et LBM (au travers de la Seram, société d’Etudes et de Recherches de l’Ensam).

spine solution
Avec ce financement, Vexim a mis au point un implant innovant, le SpineJack®, qui permet le redressement et la stabilisation de vertèbres affaissées.
Cet implant est ainsi capable de redonner à une vertèbre fracturée sa hauteur initiale et restaurer l’équilibre de la colonne vertébrale.

Résultats 

Yves-Alain Ratron

« Grâce aux différents partenaires, nous avons pu consolider notre savoir-faire de bio-mécaniciens avec des technologies pointues d’imagerie et de développement d’algorithmes spécifiques à notre application. […] C’est ce qui nous a permis de développer le système de reconstruction vertébrale SpineJack® dont plus de 20 000 exemplaires ont été implantés à ce jour dans 15 pays, tout en atténuant les impacts de portions de projets d’imagerie qu’il a fallu redimensionner ou abandonner en chemin. » Yves-Alain Ratron, directeur technique de Vexim. 

 
En 2014, Vexim a réalisé des ventes annuelles de 10,3 millions d’euros, soit un chiffre d’affaires 1,7 fois supérieur à celui de l’année précédente. Les ventes en Europe et à l’international ont presque doublé. Un chiffre qui confirme le succès du SpineJack® dont Vexim compte élargir la gamme et étendre la commercialisation internationale en 2015 aux Etats-Unis, Asie et Amérique Latine.

Anne-Valere Decroocq-Marionnet

« Le projet ILI a été riche en accompagnement et très instructif. De par son caractère très novateur, le projet a subi de nombreux rebondissements révélant un consortium fort qui a su faire preuve d’une grande cohésion et de compréhension mutuelle, recherchant conjointement des solutions avec comme principal objectif l’intérêt du projet. » Anne-Valere Decroocq-Marionnet, responsable de suivi de projets collaboratifs, Bpifrance 

PARTAGEZ CE DOSSIER