Ubi i/o : un programme d'accélération dans la Silicon Valley et Silicon Alley

Ubi i/o : 8 nouvelles start-up à la conquête de la Silicon Valley

Business France et Bpifrance ont dévoilé, le jeudi 5 mars, la liste des 8 start-up sélectionnées pour l’édition 2015 d’ubi i/o. Découvrez-les !


8 start-up « porte-drapeaux de la high-tech française »


Adways (création de vidéos interactives), Evercontact (gestion de répertoires), Giroptic (caméra à 360°), Jarvis (logiciel de gestion pour avocats), Pradeo (solutions de sécurité), Sensiolabs (éditeur de logiciels open source), Squadrone System (caméra volante) et TellMe Plus (analyse prédictive) sont les start-up sélectionnées pour cette seconde édition d’ubi i/o.


Ces 8 start-up, « porte-drapeaux de la high-tech française», selon Stéphane Alisse, directeur du bureau San Francisco de Business France, ont été choisies pour partir, dès le 27 avril prochain, pour 10 semaines de business développement intensif en Californie. Sélectionnées parmi près de 40 candidats, par un jury composé d’experts du marché high-tech américain, elles seront immergées dans l’écosystème de la Silicon Valley. Objectif : leur permettre de s’implanter durablement sur le marché américain.

Un programme d’accélération

Ubi i/o, est un programme d’accélération dédié aux start-up françaises du numérique. Ses missions :

  • permettre aux startups sélectionnées une immersion accélérée dans la Silicon Valley,
  • donner aux lauréats un maximum de visibilité,
  • de mettre en contact les lauréats avec les bons partenaires.

Selon Muriel Pénicaud, directrice générale de Business France, « les 8 lauréats ont tous la capacité de devenir des références de la Silicon Valley et de s’ouvrir en grand les portes du développement international. Au cours de ces 10 semaines d’accélération, nous allons les placer dans les meilleures conditions pour démarrer rapidement et efficacement leur business aux Etats-Unis. C’est tout l’enjeu d’ubi i/o, leur permettre de réaliser en 2 mois et demi ce qui leur aurait pris 12 ou 18 mois s’ils avaient dû se lancer seuls ».


Les 8 start-up sélectionnées espèrent avec ce programme pouvoir trouver de nouveaux clients et partenaires, accélérer leur développement à l’international, ou encore comprendre le marché américain.

PARTAGEZ CE DOSSIER