Usine durable : une ambition partagée pour la chimie et l’agroalimentaire

L'usine durable : enjeux et perspectives

Des acteurs des filières de l’agroalimentaire et de la chimie se sont réunis lors d'une rencontre stratégique organisée par Bpifrance. L’objectif : échanger sur les enjeux de l’usine durable. Retour sur cette rencontre.

Qu’est-ce que l’usine durable ?

Dans un objectif de développement durable, l’usine durable est économe en ressources (matières premières renouvelables, eau, énergie…), génère moins de rejets (traitement et/ou recyclage des déchets, valorisation des co-produits en énergie et/ou en molécules d’intérêt), grâce à des procédés de production innovants.

Quelles solutions, pour quels enjeux ?

Les questions qui se posent aux industriels des secteurs de l’agroalimentaire et de la chimie sont multiples.

  • Comment concilier compétitivité et respect de l’environnement ?
  • Quels sont les gains économiques d’une gestion rigoureuse des flux énergétiques ou de matières ?
  • Quels sont les leviers financiers ou technologiques à saisir pour transformer les contraintes environnementales en opportunités ?

Pour répondre à ces enjeux de durabilité et de performance industrielle, les intervenants ont particulièrement insisté sur le besoin d’innovations de rupture et de mutualisation des ressources industrielles et scientifiques. Les partenariats de recherche public / privé et entre industriels producteurs et équipementiers doivent être encouragés pour permettre de franchir des sauts technologiques et être compétitif dans la concurrence mondiale.

En réponse à cette demande, Paul-François Fournier, directeur exécutif de l’innovation de Bpifrance, a annoncé le lancement début 2015 d’un appel à projet dans le cadre du Programme des Investissements d’Avenir et des 34 plans industriels, PIAVE (Projets Industriels d’AVenir), visant à financer les projets collaboratifs de R&D et d’industrialisation des innovations.

PARTAGEZ CE DOSSIER