Cimel Electronique

  • Région :
    Ile-de-France
  • Secteur d'activité :
    Industrie
  • Dirigeant :
    Didier Crozel
  • Date de création :
    1959

Cimel Electronique, la mesure de l'atmosphère

La brume, les orages, la grêle, la neige… Autant de situations qui peuvent devenir chaotiques pour l’homme. Prévoir ce qu’il peut se passer dans le ciel est, à notre époque, nécessaire dans de nombreux domaines. L’agriculture, l’industrie, les aéroports, les ports, la protection de l’environnement, du patrimoine mais aussi dans le domaine des énergies renouvelables et de la science.

Une société se positionne comme le leader en terme d’étude de l’atmosphère c’est Cimel Electronique. Créée en 1959, Cimel Electronique est une entreprise parisienne qui jouit d’une forte expérience. Dès ses débuts, la société a misé sur l’innovation. Cimel Electronique a été précurseur dans la conception et le développement de la première station météorologique automatique sur générateur solaire en Europe en 1969 et du premier photomètre automatique.

Didier Crozel a repris, en 2008, l'entreprise qui investit 15 % de son chiffre d’affaires dans l’innovation et la recherche. Le service R&D de Cimel Electronique se compose d’une équipe de spécialistes expérimentés dans divers domaines: électronique, optique, mécanique, thermique, informatique.

Le savoir-faire de Cimel Electronique est mondialement reconnu notamment pour sa haute qualité météorologique et sa durabilité.

Interview croisé de Didier Crozel, directeur général de Cimel Electronique, et de  Anne Gloaguen, déléguée court terme de Bpifrance Ile-de-France, et de Emeric Lepez, chef de service financement des entreprises au Conseil régional Ile-de-France