Média

Fonds direct géré par Bpifrance

  • Société de gestion
    Bpifrance Investissement
  • Zone d'implantation
    France - Nationale
  • Date de création
    25 Novembre 2010

L’ACTION HISTORIQUE DE BPIFRANCE EN DIRECTION DES INDUSTRIES CRÉATIVES

Cette action menée par Bpifrance (ex-CDC Entreprises) est solidement ancrée dans les actions d’intérêt général consistant à couvrir les segments de marché trop peu financés par les acteurs privés. La filière des industries créatives et patrimoniales en fait partie, et alors que ces entreprises participent au rayonnement de la France largement au-delà des frontières, elles peuvent, par manque de connaissance des investisseurs et par leur aspect créatif parfois aléatoire, ne pas trouver de source de financement suffisant afin d’assurer leur développement. C’est ce qui a poussé Bpifrance dès 2005 à constituer des fonds spécifiques afin de pallier cette carence de marché.

PATRIMOINE ET CRÉATION, le premier fonds à avoir été créé finance les entreprises des secteurs de la musique, de l’édition, de la production audiovisuelle, du cinéma et des marques patrimoniales. Le Fonds I de 40 M€ lancé en 2005 est en cours de désinvestissement. Il a permis par exemple de financer le développement d’un indépendant du secteur de l’exploitation cinématographique qui a ainsi constitué un réseau aujourd’hui d’une taille conséquente dans les villes moyennes de province. Un Fonds II assure la succession sur les mêmes segments.

MISSION

• Financer des entreprises culturelles et patrimoniales indépendantes par un investissement en fonds propres de long terme
• Investir suivant les pratiques de marché tout en palliant le difficile accès aux capitaux privés pour les PME rentables de ces secteurs

APPROCHE

• Forte expertise sectorielle
• Investissement de long terme adapté aux cycles de création de valeur des secteurs couverts
• Investissement minoritaire : accompagnement stratégique versus contrôle opérationnel
• Capacité à réaliser des opérations allant jusqu’à 10M€ en co-investissement
• "Marque investisseur" qui institutionnalise nos entreprises affiliées vis-à-vis de leurs partenaires

SECTEURS COUVERTS

Edition, Cinéma, Audiovisuel, Musique, Nouveaux médias

Types d'interventions :

  • Capital développement

Secteurs d'activité :

  • Autres
  • Entreprises cibles

    • Cibles : PME culturelles et patrimoniales françaises, indépendantes et rentables
    • Secteurs : culture, média et luxe
    • Entreprises françaises : siège social en France
    • Entreprises indépendantes : absence de contrôle par un industriel du secteur
    • Chiffre d'affaires minimum : 5 M€
    • Entreprises structurellement rentables : minimum de 2 exercices bénéficiaires (dont le dernier) sur les 3 derniers exercices
  • Modalités d'intervention

    • Situations d'intervention : croissance interne ; croissance externe ; refonte du capital (transmission avec effet de levier)
    • Mode d'intervention : fonds propres ou quasi fonds propres (actions, obligations convertibles, etc...), minoritaire
    • Durée de détention de l'investissement : 5 à 7 ans
    • Investissement unitaire : de 1 à 5 M€
      Dispositions contractuelles classiques : pacte, clause de liquidité