Capital santé 1

Fonds direct partenaire

  • Société de gestion
    TURENNE CAPITAL PARTENAIRES
  • Zone d'implantation
    France - Nationale
  • Date de création
    01 Janvier 2011

Le FCPR Capital Santé 1 a pour objectif de prendre des participations minoritaires ou majoritaires dans des sociétés positionnées sur le secteur de la Santé et disposant de réels potentiels de développement de leurs activités.

A travers des opérations de capital-développement et transmission, le Fonds cible des opérations de capital-développement dans des PME françaises indépendantes susceptibles de répondre aux exigences du marché. Il s’agit par exemple d’entreprises :

• Développant une meilleure organisation des soins et de la prise en charge des assurés afin de favoriser le maintien à domicile, de permettre l’accessibilité à la science et aux techniques ou d’offrir l’accès à une plateforme de soins présentant une innovation conceptuelle
• Innovant dans la réduction des coûts associés aux protocoles de soins grâce à l’amélioration de la prévention et du dépistage de pathologies favorisant un traitement moins cher, plus rapide et plus efficace ;
• Commercialisant du matériel médical fiable et capable de répondre aux exigences sanitaires ;
• Influençant la diffusion de l’information notamment à travers la formation ;
• Augmentant les marges opérationnelles d’acteurs majeurs du secteur (notamment les laboratoires de diagnostic ou les pharmacies) par des opérations de concentration.

Le Fonds Capital Santé 1 vise des entreprises valorisées entre 10 et 80 M€ bénéficiant d’un chiffre d’affaires significatif, d’un business model prouvé et reproductible, et de parts de marché confirmées sur leurs segments.

L’objectif du Fonds Capital Santé 1 est de constituer un portefeuille de 8 à 12 sociétés diversifiées en termes de positionnement sur le secteur de la Santé.

Types d'interventions :

  • Capital développement
  • Capital transmission

Secteurs d'activité :

  • Sciences de la vie

Chiffres clés 2013

  • Fonds gérés

    54,50 millions d'euros

  • Fourchette d'intervention

    3 à 6 millions d'euros