Emergence Innovation 1

Fonds direct partenaire

  • Société de gestion
    SOFIMAC PARTNERS
  • Zone d'implantation
    France - Auvergne - Centre - Corse - Languedoc-Roussillon - Limousin - Poitou-Charentes - Provence-Alpes-Côte d'Azur - Rhône-Alpes
  • Date de création
    01 Janvier 2012

Emergence Innovation 1 est un FCPR. Il s’inscrit dans le cadre global du dispositif français du Fonds national d’amorçage (FNA) : régime cadre d’intervention publique en capital investissement auprès des jeunes entreprises innovantes, en vue de réaliser des investissements dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir (PIA) lancé en décembre 2009 en France.
Le fonds a pour objet le placement des fonds reçus de ses souscripteurs, que ce soit le FNA ou des investisseurs privés ou publics, en vue de la constitution d’un portefeuille diversifié de participations non cotées, dans des jeunes entreprises innovantes en phase d’amorçage ou en phase de démarrage au sens communautaire des lignes directrices sur le capital investissement.
Le fonds pourra uniquement investir directement dans des PME non cotées innovantes, à fort potentiel de croissance de moins de 8 ans et exerçant une activité économique en France.
Le financement apporté aux entreprises cibles devra être composé pour au moins 85 % de fonds propres et quasi-fonds propres et marginalement pour moins de 15 % d’avances en compte courant d’actionnaire.
Le fonds investit essentiellement dans des sociétés ou entités ayant leur activité dans les secteurs technologiques suivant la stratégie nationale française pour la recherche et l’innovation : la santé, l’alimentation, les biotechnologies, les technologies de l’information et de la communication, les nanotechnologies et les écotechnologies, que ce soit à un niveau industriel ou de services.

Types d'interventions :

  • Capital amorçage

Secteurs d'activité :

  • Sciences de la vie
  • TIC
  • Industries et Services
  • Environnement / Energies
  • Autres

Chiffres clés 2013

  • Fonds gérés

    25,50 millions d'euros

  • Fourchette d'intervention

    0,3 à 3 millions d'euros maximum