GIAC OLT

Fonds direct partenaire

  • Société de gestion
    GIAC GESTION SAS
  • Zone d'implantation
    France - Nationale
  • Date de création
    01 Janvier 2012

Le fonds GIAC Obligations Long Terme est un fonds commun de titrisation créé le 31 juillet 2012 à l'initiative de GIAC Gestion et de Natixis. Ce fonds a pour objet d'être exposé à des risques par la souscription d'obligations de rang prioritaire émises par des petites et moyennes entreprises et des entreprises de tailles intermédiaires et d'assurer en totalité leur financement par l'émission de titres de créances et de parts.
Le fonds émet quatre catégories de titres de créances, les Obligations Prioritaires P1, les Obligations Prioritaires P2, les Obligations Mezzanines A (garanties par Bpifrance), les Obligations Mezzanines B et deux catégories de parts, les Parts Mezzanines C et les Parts Subordonnées. Natixis est le souscripteur des Obligations Prioritaires P1 et NSM Vie celui des Obligations Prioritaires P2. Les Obligations Mezzanine A sont souscrites par 5 Caisses Régionales d'Epargne, tandis que les Obligations Mezzanine B sont souscrites par Bpifrance Investissement (ex-CDC Entreprises) par l'intermédiaire de son fonds FCPR FONDS FRANCE INVESTISSEMENT B. GIAC est le souscripteur des Parts Mezzanine C et des Parts Subordonnées. Les Parts Subordonnées, émises à hauteur de 7% de l'actif investi, sont constitués par le GIAC à partir des fonds de garantie apportés par chacune des sociétés financées à hauteur de 7% de leur financement.
Les obligations d'entreprises ont toutes les mêmes caractéristiques de durée (10 ans dont 5 ans de différé), de taux (coupon à Euribor 3 mois + 3,05%) et de remboursement (amortissement trimestriel à partir de la 6ème année).
Le fonds, totalement investi à fin octobre 2013, aura souscrit à 51 emprunts obligataires pour un montant de 76,4 millions d'euros.

Types d'interventions :

  • Capital développement

Secteurs d'activité :

  • Industries et Services

Chiffres clés 2013

  • Fonds gérés

    80 millions d'euros

  • Fourchette d'intervention

    0,5 à 2,4 millions d'euros