Plan d’investissement pour l’Europe

Annoncé par le Président Juncker en juin 2014, le plan d’investissement pour l’Europe vise à répondre au déficit d’investissement productif accumulé depuis le début de la crise de 2008.

Doté de 21 milliards d’euros dédiés aux PME, ETI et projets d’infrastructures, le Fonds européen pour les Investissements stratégiques (EFSI) en constitue la mesure phare. Il ambitionne d’accélérer et renforcer le déploiement des programmes européens existants aux entreprises notamment (cf. Programmes H2020 et COSME) et d’attirer des capitaux privés. L’objectif est ainsi de générer des investissements d’au moins 315 milliards d’euros sur trois ans. Selon la Commission européenne, plus de 427 000 PME devraient en bénéficier.

Le « plan Juncker » pourrait être prolongé jusqu’en 2022, ce qui porterait l’objectif total d’investissements générés à 500 milliards d’euros en 2020, et 630 milliards en 2022 (effet de levier inclus).
Plus d’informations disponibles sur le site de la Commission européenne.

Bpifrance & le plan d’investissement pour l’Europe

Sur les 8 milliards d’euros de participation française au Plan Juncker annoncés, Bpifrance pourrait contribuer à hauteur de plus de 2,1 milliards suivant deux priorités:

  • Le financement des investissements immatériels des entreprises, essentiel à leur capacité d’innovation ; de modernisation et d’internationalisation ;
  • L’investissement en faveur du capital risque et des projets industriels d’envergure.