Naoned internationalise ses activités

Naoned, une société spécialisée dans l’édition de logiciels de gestion d’archives et de documents, a décidé d'exporter son savoir-faire à l’étranger.
Ses cibles prioritaires sont l’Afrique de l’Ouest, l’Allemagne et le Canada.

archives
La société Naoned, basée à Vertou, près de Nantes, affiche une croissance annuelle moyenne de 10 % depuis sa création en 2007.
Au cours de son dernier exercice fiscal (clos fin avril), elle a réalisé un chiffre d’affaires de 1,6 million d’euros, tandis que la direction table sur 1,8 million d’euros l’an prochain. Avec un effectif de 26 collaborateurs, Naoned évolue dans la gestion du patrimoine culturel et celle de l’information et documents en proposant des solutions logicielles innovantes. Si aujourd’hui 100 % de son chiffre d’affaires est réalisé en France (dont 90 % auprès des services publics), la société ambitionne de dégager 15 % de ses revenus à l’international d’ici à trois ans et de les doubler dans les six ans, pour atteindre 30 %.

Des premiers débouchés en Afrique attendus en 2016

Afrique

Pour réaliser ses objectifs ambitieux à l’export et obtenir des prises de commandes dès l’an prochain, Naoned travaille actuellement sur des offres à destination des services publics africains, notamment au Cameroun, en Côte d’Ivoire et au Sénégal. Quant à l’Allemagne et au Canada, Naoned recherche des partenaires locaux pour s’implanter dans ces deux pays. Cette première phase de conquête internationale sera financée par des fonds propres et des avances consenties par Coface. Et des créations de postes (en VIE) pourraient intervenir dès l'an prochain...