Préfinancement du CIR : ce qu'il faut savoir

Depuis 2008, le CIR est devenu la première source de financement public des dépenses de R&D des entreprises. Le lancement du préfinancement du CIR a été annoncé le 13 février 2013.
Entretien avec Stéphane Biardeau, de la direction du développement et du marketing de Bpifrance, pour décrypter cette nouvelle offre.

Le CIR, c'est quoi ?

Le crédit d’impôt recherche (CIR) est un formidable levier fiscal pour la recherche et le développement. Il permet aux PME innovantes engageant des dépenses en R&D d’en récupérer 30 % au bout d’un an sous forme d’économie d’impôt ou de remboursement immédiat par l’Etat.
Prenons l’exemple d’une PME qui envisage d’engager en 2013 un programme R&D. C’est au mieux en 2014 qu’elle bénéficiera en trésorerie de son CIR.

Qu’est-ce que le PREFICIR ?

Le Préfinancement du CIR (PREFICIR) est la solution de préfinancement proposée par Bpifrance. Les PME peuvent encaisser cette aide substantielle l’année même de leurs dépenses sans attendre l’année suivante.

À qui s’adresse-t-il ?

Le PREFICIR s’adresse aux PME innovantes de plus de 3 ans ayant bénéficié au moins une fois du CIR.

Comment ça marche ?

C’est simple : il vous suffit de contacter un chargé d’affaires Bpifrance dans votre région qui vous aidera à estimer le montant de votre CIR de l’année en cours.

Le PREFICIR est égal à 80 % de cette estimation.

  1. C’est un prêt sans garantie remboursable sur 2 ans, avec un différé en capital sur 18 mois
  2. C’est une réserve de trésorerie disponible pour faire face à vos dépenses de R&D.