Accueil > Bpifrance > Nos partenaires > Pôles de compétitivité > Pôles de compétitivité

Pôles de compétitivité

  • Ecoutez cette page avec ReadSpeakerEcouter
  • ImprimerImprimer
  • Envoyer l'adresse de la page à un amiEnvoyer
  • Partager 

Découvrez l'écosystème du FUI : les pôles de compétitivité, les ministères, les régions et Bpifrance

Pôles de compétitivité

Les pouvoirs publics ont confié à Bpifrance Financement (ex-OSEO) la gestion du Fonds unique interministériel depuis septembre 2009. Le FUI est dédié au financement des projets R&D labellisés par les pôles de compétitivité.

Appels à projets

Il y a deux appels à projets par an pour le FUI. Le 18e appel à projets de R&D du FUI a été lancé en mars 2014.
Dans le cadre du 16e appel à projets du FUI, le Gouvernement a annoncé, le 22 octobre 2013, le financement par l’État de  68 nouveaux projets collaboratifs de R&D pour un montant de 51 millions d’euros. Les aides accordées à ce titre au porteur sont gérées par Bpifrance. Outre l’aide financière de l’Etat, ils bénéficieront de l’aide financière des collectivités territoriales et des fonds communautaires (FEDER) à hauteur de 42 M€.

Les 71 pôles

Les pôles de compétitivité français ont été créés en 2005 pour renforcer la compétitivité des entreprises, développer l’emploi sur des marchés porteurs et conforter les territoires.
Les pôles réunissent des entreprises innovantes, petites et grandes, des laboratoires de recherche publique, et des organismes de formation sur un territoire et autour d’une stratégie collective de compétitivité par la R&D et l’innovation. Les pôles sont actuellement au nombre de 71. Consultez l’annuaire des pôles.

Phase 2013-2018

Le Premier ministre a lancé la nouvelle phase de la politique des pôles de compétitivité, à l’occasion du conseil des ministres du 9 janvier 2013.
Le contenu de cette phase s’inscrit dans le cadre du pacte national pour la croissance, la compétitivité et l’emploi qui a placé l’innovation et la montée en gamme des entreprises au cœur de la stratégie du Gouvernement pour le redressement du pays, la croissance et l’emploi. L’objectif de cette politique est prioritairement de maximiser son impact économique.
Afin de renforcer l’impact économique de la politique des pôles de compétitivité, le Gouvernement, après concertation avec les Régions, a décidé de fonder la nouvelle phase de cette politique sur deux piliers :

  • Le passage de « L’usine à projets » à « L’usine à produits d’avenir » : il s’agit d’inciter les pôles de compétitivité à favoriser l’émergence de projets de R&D ayant un impact économique plus marqué, visant les produits, services et procédés innovants. Pour cela, il est notamment attendu des pôles qu’ils accompagnent le développement des projets d’innovation, autrement dit le passage de la R&D à l’industrialisation, et favorisent leur valorisation.
  • Le renforcement de l’accompagnement du développement des PME et ETI : en complémentarité avec les initiatives existantes sur le territoire, il est attendu des pôles qu’ils renforcent l’offre d’accompagnement des PME/ETI et favorisent l’émergence d’un environnement propice au développement de leurs membres. Quatre domaines principaux sont concernés : l’accès au financeurs (en particulier privés), l’internationalisation des entreprises, l’accompagnement des PME et l’anticipation des besoins en compétences.

Le comité de pilotage

Le comité de pilotage de la politique des pôles de compétitivité est l’instance opérationnelle de gestion de la politique des pôles de compétitivité. Il est composé des directeurs des Directions en charge de l’industrie, la recherche, la défense, l’aviation civile, l’agriculture, le développement durable et la santé, du Délégué interministériel à l’aménagement du territoire et à l’attractivité régionale (DATAR), ainsi que de quatre représentants des Conseils régionaux et d’un représentant de l’Association des Régions de France.
Le comité de pilotage met en œuvre les décisions du Gouvernement et des Régions. À ce titre, il coordonne la procédure de sélection, par appel à projets, des projets de R&D candidats à un financement du Fonds unique interministériel (FUI).

Le comité de coordination

Le pilotage par les pouvoirs publics de la politique des pôles est organisé par l’intermédiaire d’un Comité de coordination présidé par le préfet de la région et le président du Conseil régional de cette même région.
Le Comité se substitue à l’ensemble des comités existants à ce jour et réunissant les pouvoirs publics (commission des financeurs, commission scientifique, etc.). Il doit permettre aux pouvoirs publics d’opérer un suivi régulier de l’activité du pôle et de mesurer l’avancement de la mise en œuvre par le pôle de sa feuille de route stratégique et de son programme d’actions à trois ans.
Le Comité de coordination est ainsi l’instance de pilotage du cofinancement des projets de R&D du FUI.

Rôle de Bpifrance

La gestion proprement dite du FUI a été transférée à Bpifrance (ex-OSEO) à partir du 9e appel à projets (octobre 2009), d'abord pour répondre à une logique de simplification des démarches souhaitée par le Gouvernement et ensuite pour réduire les délais de versement des aides, bénéficier d'une structure professionnelle de gestion et obtenir une évaluation précise et globale de l'affectation des aides. Un extranet FUI a été mis en place par Bpifrance pour faciliter, de façon sécurisée, la participation en ligne des entreprises aux récents appels à projets. Pour les porteurs de projets, ce regroupement et ce service en ligne facilitent leur « démarche ».
Bpifrance à travers son réseau apporte un service de proximité et d’accompagnement des entreprises. Le siège gère et régule l’extranet FUI sur lequel sont déposés tous les projets de l’AAP FUI et PSPC.
Le réseau Bpifrance prend en main, en association avec les experts du ministère, les instructions des aides des clients partenaires des projets collaboratifs FUI.

EN SAVOIR PLUS

CARTE DES PÔLES

Carte des 71 pôles de compétitivité  (mise à jour août 2013)


ACTUALITÉS

9
oct.

Pôles de compétitivité - FUI : le 17e appel à projets est lancé

Porteurs de projets collaboratifs de R&D, déposez vos dossiers en ligne jusqu'au 29 novembre 2013...

Lire la suite
23
oct.

LABEL EIP

Un label destiné aux entreprises innovantes des pôles de compétitivité souhaitant lever des fonds.


CONTACTS bpifrance

Direction des Programmes Innovation
Jean-Yves Renaud (directeur)
Jean-Claude Carlu (pôles de compétitivité - FUI)
Tél. : 01 41 79 80 00

Contactez directement
Bpifrance de votre région


L'AIDE AUX PROJETS COLLABORATIFS

Le Fonds unique interministériel (FUI) finance des projets pour la recherche et développement collaboratifs et des projets structurants (plates-formes d'innovation).

Il soutient des projets de recherche appliquée portant sur le développement de produits ou services susceptibles d’être mis sur le marché à court ou moyen terme.

Les projets susceptibles d’être financés par le FUI sont retenus à l’issue d’appels à projets (deux par an).

Voir (FUI) l'aide aux projets collaboratifs des pôles de compétitivité.

Compte tenu du renfort du Crédit d'impôt recherche (CIR) décidé en 2007, les taux d’intervention du fonds unique interministériel au profit des entreprises participant aux projets retenus ont été adaptés et varient de 25 % à 45 % selon les cas.