Le guide du financement de votre entreprise
> L'analyse financière

  • Ecoutez cette page avec ReadSpeakerEcouter
  • ImprimerImprimer
  • Envoyer l'adresse de la page à un amiEnvoyer
  • Partager 

Précédent

Suivant


Le bilan

L’étude du bilan de l’entreprise permet de mieux comprendre la structure financière de l'entreprise et son financement.

Le bilan est établi au moins une fois par an à la fin de l’exercice comptable et exprime une photographie de l’entreprise à une date donnée.

Le bilan est constitué de deux parties : l’actif et le passif.

Le total de l’actif est égal au total du passif.

Schéma-type

Actif (Utilisation des fonds) Passif (Origine des fonds)
Actif Immobilisé : Capitaux propres :
Immob. corporelles Capital
Immob. incorporelles Réserves
Immob. financières  
   
Actif Circulant : Dettes :
Stocks Emprunts ( à plus d'un an)
Crédit Clients Dettes bancaires ( à moins d'un an)
Disponibilités Dettes fournisseurs
  Dettes fiscales et sociales
TOTAL ACTIF TOTAL PASSIF

 

Définitions

  • L’actif

 

Il indique la composition du patrimoine de l’entreprise. Il se subdivise en deux parties : l’actif immobilisé et l’actif circulant (stocks, créances clients et disponibilités en banques et en caisse ou bien titres de placement facilement négociables).

L’actif immobilisé peut être élevé dans le cas d’une entreprise industrielle ou commerciale propriétaire de ses bâtiments (usines, installations, bureaux). Les stocks peuvent être importants si l’entreprise fabrique elle-même ses produits (stocks de matières premières et de produits en cours de production) ou s’il s’agit d’une entreprise de négoce (stocks de marchandises).

Le montant des créances clients dépend des habitudes de paiement du secteur concerné et de la politique commerciale pratiquée par l’entreprise (délais de paiement plus ou moins longs).

  • Le passif

 

Il regroupe l’origine des fonds ayant servi à financer l’entreprise : financement des actionnaires (capital social, comptes courants d’associés), dettes à l’égard des banques, des fournisseurs, des organismes sociaux (Sécurité sociale, retraites) et du fisc.